leral.net | S'informer en temps réel

Pour voyager en Italie Ibrahima Tall contracte un « faux » mariage avec la femme de son frère émigré

Le prévenu qui était en de bon terme avec la femme de son frère basé en Italie avait décidé vaille que vaille à le faire voyager. La dame Oumou Thiam envoie la photocopie de sa pièce d’identité à sa sœur Bousso Thiam qui contracte en son nom le mariage avec Ibrahima Tall frère de Mor Talla, son mari. Voulant se venger après le divorce prononcé avec son ex mari Mor Talla, elle décide de porter plainte contre son beau frère pour faux et usage de faux. Ce dernier, jugé a été condamné à deux ans dont un mois ferme en plus d’une amende de 50.000 FCFA. L’officier d’Etat civil a quant à lui été relaxé.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Avril 2016 à 19:32 | | 5 commentaire(s)|

C’est une véritable histoire de famille que les juges des flagrants délits ont évacué ce lundi au tribunal de Dakar. Oumou Thiam entretenait une relation de proximité avec son beau frère Ibrahima Tall. Pour le faire venir en Italie, Oumou Thiam qui a la nationalité italienne du fait de son mari, Mor Talla Tall, frère d’Ibrahima, envoie une photocopie de sa pièce d’identité nationale à sa sœur Bousso Thiam qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. A charge pour cette dernière de la représenter au niveau de l’Etat civil pour contracter un «faux» mariage avec Ibrahima Tall. Bousso Thiam fait appel à deux de ses gendres pour lui servir de témoins tandis qu’Ibrahima Tall fera venir deux de ses amis. Face à l’officier d’Etat civil, Pape Abdoulaye Ly de la mairie de Tivaoune Diack Sao qui n’a vu
que du feu, les témoins des deux côtés confirment de l’authenticité du mariage qui aurait été célébré dans une mosquée. Un acte de mariage en bonne et due forme leur a été fourni par l’officier d’Etat civil Pape Abdoulaye Ly. Attrait à la barre, son co-prévenu Ibrahima Tall le lavera cependant à
grande eau, en soulignant qu’il ne soupçonnait point la comédie qui se jouait devant ses yeux. A ce propos madame le procureur requerra sa relaxe. Le parquet par contre chargera Ibrahima Tall à qui est il reproché la confection d’un faux certificat de mariage d’autant qu’en 2011, la dame Oumou Thiam était dans les liens du mariage avec Mor Talla. Le parquet de requérir à l’endroit d’Ibrahima Tall trois mois ferme en plus d’une amende de 50.000 FCFA. La défense, balaiera d’un revers de main les arguments brandis par le maître des poursuites. Pour elle, c’est lorsque le mariage entre Mor Talla Tall et Oumy Thiam a commencé à battre de l’aile et que le juge d’Italie a prononcé la garde des enfants en faveur du mari que la dame est revenue au Sénégal pour se venger. C’est ainsi qu’elle a décidé de porter plainte contre le frère de son ex mari en l’attaquant pour faux et usage de faux.
Toujours pour Me Babacar Mbaye, Oumy Thiam a poussé le bouchon tellement loin en manifestant le désir de faire voyager son beau frère Ibrahima Tall parce qu’elle a déclaré en Italie son dernier fils Mouhamed comme étant le fils d’Ibrahima Tall à l’insu de son mari. La défense a demandé la clémence du tribunal du fait que leur client n’a jamais eu maille à partir avec la justice. Le tribunal après délibération a reconnu coupable Ibrahima Tall avant de le condamner pour la répression à deux ans dont un mois ferme. Il a en même temps prononcé la relaxe en faveur de Pape Abdoulaye Ly, officier d’Etat civil.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image