Leral.net | S'informer en temps réel



Pourquoi Freddie Gray, la victime de Baltimore, n'a pas trendé sur Twitter

le 28 Avril 2015 à 11:01 | Lu 811 fois

L'absence dans les trending topics du nom de ce jeune noir mort après son arrestation par la police n'est pas une question de censure.


Pourquoi Freddie Gray, la victime de Baltimore, n'a pas trendé sur Twitter
Dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 avril, la ville américaine de Baltimore, dans le nord-est des États-Unis, a été le théâtre de violences après les funérailles de Freddie Gray, «un jeune noir mort dans des circonstances encore inexpliquées après son arrestation par la police», raconte Le Monde.
Des violences à Baltimore auraient émergé autour d'une référence à la «purge» du film « American Nightmare ».

La mort du jeune homme a également fait parler sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter, où plus de 600.000 tweets ont été échangés rien que sur le hashtag #FreddieGray, selon Topsy.

Et pourtant, remarque le Washington Post, #FreddieGray n'a jamais fini sur les trending topics, le sujets qui montent sur le réseau social.

Algorithme
Dans un article publié sur Medium ce samedi 24 avril -cinq jours après la mort du jeune homme-, le data scientist Gilad Lotan essayait de comprendre pourquoi, en s'appuyant sur l'expérience du mouvement #OccupyWallStreet.

«J'avais alors publié un article qui expliquait comment l'algorithme des trending topics fonctionnent sur Twitter et pourquoi le hashtag très populaire n'avait jamais trendé à New York. Même si on observait une augmentation du volume -le nombre de tweets- publié avec ce hashtag, quand on jetait un oeil aux données, il était clair que la vitesse et le kurtosis étaient un facteur dominant derrière le calcul des TT ».

Le quotidien américain explique que ce n'est donc probablement pas une question de censure du réseau social, mais plus un «problème» d'algorithme.

Slate.fr