leral.net | S'informer en temps réel

« Pourquoi TOUBA n'est pas content de ME WADE »

Le député Serigne Fallou Mbacké (sur la photo), par ailleurs secrétaire général de la fédération Pds de Touba a attendu deux semaines après la destitution de Macky Sall du perchoir de l’Assemblée nationale pour effectuer une tournée politique dans son fief de la communauté rurale de Taïf. Pourtant, Serigne Fallou Mbacké est connu pour être proche de Macky Sall qu’il a même eu à défendre au plus fort de la crise au sein du Parti démocratique sénégalais (Pds).


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Novembre 2008 à 15:36 | | 0 commentaire(s)|

« Pourquoi TOUBA n'est pas content de ME WADE »
Toutefois, ceux qui s’attendaient à ce que Serigne Fallou Mbacké suive les pas de Macky Sall en démissionnant du Pds vont devoir déchanter. Le député de Taïf en effet décidé de rester dans la formation libérale. Ce que ne l’empêche nullement de dire ces vérités à la direction nationale du Pds. « Touba n’est pas content de Wade », a martelé Serigne Fallou Mbacké. Qui s’explique sur les raisons du peu de mobilisation notée lors de la dernière visite du président Abdoulaye Wade dans la capitale du mouridisme. Et ce « mécontentement » de Touba à l’endroit du patron du Pds, Serigne Fallou Mbacké l’explique pour le fait que, selon lui, les responsables politiques de Touba n’ont pas été récompensés après tout le travail abattu pour la réélection de Me Abdoulaye Wade. « Les postes de responsabilité au niveau du parti et dans l’appareil étatique sont allés à d’autres localités qui se sont moins investies », a déploré Serigne Fallou Mbacké.

Expliquant sa décision de rester au Pds malgré le départ de son « ami » Macky Sall, Fallou Mbacké souligne : « Quand Macky adhérait au Pds, il ne m’a pas demandé mon avis et vice versa. Il a décidé de quitter le parti, je respecte sa décision, mais je reste dans le parti. » Mais il dénonce quand même la manière, selon lui, peu orthodoxe avec laquelle Macky Sall a été débarqué du perchoir de l’Assemblée nationale. Le député avertit, d’ailleurs, qu’au rythme où vont les choses au Pds, il sera difficile pour le parti de rester longtemps au pouvoir. Pour lui, la solution est entre les mains de Wade à qui il a suggéré d’arrêter d’écouter ceux de son entourage qui divisent pour mieux régner.

Source: Nettali







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image