leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi Wade ne parvient-il pas à remanier en profondeur son gouvernement ? (Par Cheikh Yérim Seck).

Voici au moins huit mois que le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, nourrit l’ambition de remanier en profondeur son gouvernement sans pouvoir y parvenir. Mangeant des merles faute de grives, il se satisfait de petites retouches et de jeux de chaises musicales… Il ne veut aujourd’hui plus de son Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, ni de la plupart des ministres de son gouvernement. Mais recule chaque fois qu’il se résout à les remercier, craignant de faire éclater sa majorité à quelques mois de l’élection présidentielle de février 2012.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Septembre 2011 à 13:17 | | 14 commentaire(s)|

Pourquoi Wade ne parvient-il pas à remanier en profondeur son gouvernement ? (Par Cheikh Yérim Seck).
Le premier vrai réaménagement devait intervenir début janvier 2011. Un évènement imprévu est venu tout bouleverser : mutée du poste de secrétaire générale de la présidentielle à celui de ministre d’Etat chargée de la Fonction publique, avec le premier rang protocolaire après le Premier ministre, Aminata Tall s’est rebellée et a démissionné. Abdoulaye Wade a freiné des quatre fers, craignant de nouvelles rébellions de ministres qui seraient limogés ou rétrogradés. D’autant qu’au même moment Baïla Wane, qui venait d’être débarqué de son poste de directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase), ajoutait au désordre en contestant son limogeage.
Wade a reculé et non renoncé. Mi-mars 2011, il a annoncé à une quinzaine de membres du gouvernement son intention de les en faire partir. C’était l’erreur à ne pas commettre. Au Sénégal ne sont généralement limogés que ceux qui ont été pris au dépourvu. Abdoulaye Wade lui-même en est conscient, qui a toujours martelé en conseil des ministres : « Je n’avertirai personne de son départ du gouvernement. Si un ministre sait qu’il doit être limogé, c’est un khalife général d’une confrérie ou une autorité coutumière importante du pays qui m’appelle et me ligote les mains. »
C’est exactement ce qui s’est passé après l’annonce de la grande fournée. « Les ministres qui étaient déclarés partants sont aujourd’hui devenus techniquement et politiquement impossibles à limoger », confie un conseiller du président à dakaractu.
Même le grand chamboulement prévu pour ce mois de septembre a fait pschiiiitt. Wade avait en effet confié début juillet à certains de ses proches qu’il ferait à la rentrée un profond remaniement, à l’occasion duquel il allait limoger son fils Karim Wade ou réduire la taille de son département ministériel.
Septembre est là mais les priorités semblent être ailleurs. Wade est animé d’une réelle peur de compromettre ses chances d’être réélu s’il limoge certains piliers de son régime. Le cas de son Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, est symptomatique. Trois de ses prédécesseurs (Moustapha Niasse, Idrissa Seck, Macky Sall…) ont basculé dans l’opposition après avoir été remerciés. Un quatrième (Hadjibou Soumaré) s’est quasiment retiré de la vie publique après s’être éloigné du pays pendant plusieurs mois au lendemain de son limogeage.
Si Souleymane Ndéné n’a pas le temps et peut-être pas les moyens d’entrer en dissidence, Wade craint fortement que, délogé de la primature, il tombe dans les bras de l’Alliance pour la République (APR). Il entretient en effet des rapports notoirement bons avec les numéros un et deux de cette formation, Macky Sall et Alioune Badara Cissé.
L’actuel Premier ministre peut également, une fois écarté, rester au Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) et au sein du directoire de campagne de Wade. Mais en jouant peu ou pas son rôle de directeur de campagne. Est-ce cette crainte qui a poussé le chef de l’Etat à le dépouiller des prérogatives les plus importantes de la direction de campagne pour les confier à son fils ? Le très politique Wade se prémunit-il au cas où ?
Une seule certitude : la chronique d’un remaniement impossible se poursuit. L’idée agitée dernièrement d’envoyer les politiques sur le terrain pour laisser le gouvernement à des technocrates a fait chou blanc. Celle d’un dégraissage de l’équipe pour donner un signal de bonne gouvernance est restée lettre morte. Souleymane Ndéné Ndiaye, à qui beaucoup prédisaient un séjour de moins de six mois à la primature, est fidèle au poste, à la tête d’une équipe restée la même pour l’essentiel. Pour longtemps encore ?


dakaractu.com



1.Posté par waw le 01/09/2011 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si vous ne pouvez pas entrer dans la tete du president., il vous sera difficile à trouver les reponses de vos questions

2.Posté par le 01/09/2011 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que ce sera un lavage;Wade à besoin de gens de confiance en ce moment pour excellé dans ces décisions.

3.Posté par boy harlem le 01/09/2011 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Menteur de Chieikh Yerim Seck, Aguibou n as pas ete limoge mais demissione de son poste. Il avait quitte le senegal car il devait finir un boulot deja commence a New York...
si tu en veux plus faut me contacter et je je te dirai le pourquoi de sa demission.
marvel@hotmail.fr

4.Posté par KADIEL le 01/09/2011 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cheikh Yérim tu sais bien que Wade ne cède pas à la pression, s'il ne fait pas de réaménagement c'est parce qu'il ne le veut pas et d'ailleurs il a même dit clairement qu’il ne veut plus de rébellion dans le gouvernement, il nomme et il dégomme qui il veut.

5.Posté par Lala le 01/09/2011 23:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cheikh Yerim seck ferait mieux de se lancer dans la politique. Ce farfelu se prend pour le centre du monde. suffisant à souhait, il serait bien dans le camp de Idy. Reposez vous, car Wade passera dès le 1er tour avec la confiance des Sénégalais et non des soit disant intellectuels.

6.Posté par KADIEL le 01/09/2011 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maintenant je constate que dans un pays chacun essaye de jouer le rôle de psychologue ou de voyant pour tenter d'entrer dans la tête de Wade et décrire ce qu'il pense réellement. Vous ne pouvez pas déstabilisez Wade car il est fort et serein rien ne pourra le distraire ou le perturber.

7.Posté par KADIEL le 01/09/2011 23:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lala tu as parfaitement raison Cheikh Yérim Seck est égocentrique, il pense que le monde tourne autour le lui mais il se trompe. Nous savons tous qu'il fait des analyses partisanes et sans logique aucune, il roule pour idrissa seck c'est claire.

8.Posté par KADIEL le 01/09/2011 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous pensez que le sénégal se limite à un groupe d'individus qui se prend pour l'élite sénégalaise et passe tout son temps à faire le tour des télés ou radios pour faire des analyses bidon qui ne tiennent pas la route.

9.Posté par KADIEL le 01/09/2011 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le moment venu les sénégalais vous surprendront car ils feront leur choix, ils savent faire la part des choses et ils jugeront chaque candidat à sa juste valeur. Wade est de loin le meilleur parmi tous ceux qui se sont déclaré candidat. Voter utile c’est voter Wade.

10.Posté par sambel le 02/09/2011 10:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un peu de lucidité, Yérim fait certainement son travail et vous le vôtre, soyez moins agressif, nous sommes encore en démocratie si je ne m''abuse, alors laissons le temps au temps et qui vivra verra.

11.Posté par rabiyatou le 02/09/2011 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai que les sénégalais surprendront le moment venu en faisant leur choix mais ma lecture ne me donne pas le nom de WADE, sincèrement. Vive la démocratie et le Sénégal

12.Posté par reine le 03/09/2011 23:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sénégalais, sénégalaise l'heure est grave il faut résister ou périr il y a des moments ou l'engagement et à la fois une nécessité et un devoir.
Nous ne nous laisserons jamais imposer le silence on doit tous se battre à la mesure de nos moyens contre ce régime corrompu insensible et incapable d'apporter des solutions à nos problèmes de tous les jours trop 'est trop.
A vos cartes mes frères et sœurs votons utiles il faut les sanctionner c'est le moment

13.Posté par nat le 05/09/2011 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cheikh yérim seck ton réveil sera brutal continu à critiquer wade et à donner des informations imaginées au lieu de t'assurer ce que tu dois dire , on dirait que tu veux te transformer en voyant pour savoir tout ce que wade pense, menteur que tu es

14.Posté par nat le 05/09/2011 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu seras surpris par le choix des sénégalais, le soir du 26 février 2012 quant ils déclareront la victoire de wade dés le premier tour tu seras mort de remord pour les propos que tu tiens à l'encontre de wade

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image