leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi la «qualité africaine» est-elle assimilée à ce qu’il y a de plus bas ? par Mamadou Sy Tounkara


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Octobre 2016 à 00:32 | | 0 commentaire(s)|

Le chroniqueur Mamadou Sy Tounkara
Le chroniqueur Mamadou Sy Tounkara

Quatre négociants suisses cupides et sans scrupules ont vendu des carburants à la qualité mortelle dans huit pays africains (Angola, Bénin, Congo-Brazzaville, Ghana, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal et Zambie). Ces carburants contiennent des produits toxiques interdits en l’état en Occident (soufre et benzène).
 
Conséquence ? L’Afrique aura le taux de mort prématurée le plus élevé au monde lié à la pollution automobile à très brève échéance.
 
Ces criminels suisses et d’autres de leur acabit peuvent prospérer car il y a ce qu’ils appellent la « qualité africaine », c’est-à-dire tout produit nuisible ou mortel interdit en Occident mais accepté en Afrique du fait de législation inexistante ou poreuse. Ces criminels se font ainsi des marges inespérées.
 
Pourquoi la « qualité africaine » est-elle assimilée à ce qu’il y a de plus bas ? Parce que nous avons accepté et intériorisé les bas standards à tous les niveaux : notre leadership, nos administrations, nos rues, nos transports, nos écoles, nos marchés, nos producteurs, nos infrastructures, nos interactions, partout nous nous contentons du pire, de choses obsolètes, dangereuses, mortelles. S’il on y ajoute la corruption et la malfaisance, il y a très certainement une réponse au pourquoi les cupides-méprisables osent nous fourguer le nuisible et le mortel.
 
Nous voulons faire partie du concert des nations qui comptent ? Simple : élevons nos standards et exigeons ce qu’il y a de mieux. A nous d’abord. Et personne n’osera plus jamais nous vendre la mort à vil prix en toute impunité.
 
Mamadou Sy Tounkara






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image