leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi les autorités doivent des explications aux Sénégalais sur les inondations


Rédigé par leral.net le Mercredi 12 Août 2015 à 08:00 | | 54 commentaire(s)|

Pourquoi les autorités doivent des explications aux Sénégalais sur les inondations
Il y a de quoi se poser des questions sur le mode de gouvernance du régime actuel. En cause ? À peine quelques gouttes d'eau de pluie et Dakar, sa banlieue et le reste du pays pataugent.

À peine quelques gouttes d'eau de pluie et Dakar, sa banlieue et le reste du pays pataugent. L'on se rappelle que le régime actuel avait pris l'engagement ferme de lancer des travaux aux fins de juguler ces inondations. A voir comment les eaux ont envahi le pays, tout porte à croire que ses engagements n'ont pas été respecté. Pendant ce temps, au moment où une bonne partie des populations pataugent dans les eaux, une bonne partie de nos autorités se la coulent douce arguant être en vacances gouvernementales de... 45 jours.

Où en est ce fameux "Plan Décennal de lutte contre les inondations" ? À peine porté à la magistrature suprême, le président de la République avait fait adopter ce plan, financé à hauteur 767 milliards FCFA.

A quoi a donc servi cette pirouette, ce fameux Plan Décennal qui, selon Macky Sall "himself", devait construire des réseaux de canalisation supplémentaires, des pompes à eau, des bassins de rétention entre autres ? Les scènes d'inondation vécues, ces jours-ci, laissent pantois plus d'un. Où sont passés ces dispositifs de drainage et d'infiltration?
L'actuel ministre en charge de l'Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Senghor "himself" a été retenu par les eaux à quelques encablures de Saint Louis et il a du rebrousser chemin. Pourquoi ce ministre a-t-il attendu que la situation pluviométrique soit aussi alarmante pour dit-il, faire une tournée avec le comité de... veille ? De qui se moque-t-on ? Pourquoi attendre que beaucoup de localités connaissent de nombreux dégâts suite aux fortes pluies pour faire un... diagnostic ?

Osons-le dire, nos gouvernants nous ont bernés sur le "cas de l'assainissement, des inondations". A preuve, plusieurs quartiers de Dakar sont encore englouties par les eaux, des routes deviennent impraticables d'où les bouchons à n'en plus finir, compte non tenu des marres d'eaux qui se sont encore formées comme à l'accoutumée. Hormis, le ministre de tutelle, l'Office national d'assainissement du Sénégal (ONAS) doit des explications au commun des Sénégalais.

Bref, il nous faut impérativement un assainissement idoine de Dakar, sa banlieue, disons plutôt le Sénégal dans sa diversité.

Bref, il nous faut impérativement un assainissement idoine de Dakar, sa banlieue, disons plutôt le Sénégal dans sa diversité. Il nous faut de nouvelles infrastructures, pas du "taf yeungeul" comme disent les Wolof aux fins d'éviter que les fameuses inondations de 2012 ne se reproduise.

A bon entendeur...

Edouard

dakarposte.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image