leral.net | S'informer en temps réel

Pourquoi les religieux ont attendu tout ce temps pour décrier le monument ?

Cette question émane d’un fonctionnaire retraité qui a préféré garder l’anonymat. Ce septuagénaire aux initiales M.S , ancien directeur d’école , trouve que les hommes religieux du Sénégalais ont péché pour n’avoir pas réagi à temps .


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Décembre 2009 à 14:56 | | 11 commentaire(s)|

Pourquoi les religieux ont attendu tout ce temps pour décrier le monument ?
Selon lui , il ne sert à rien de courir , il fallait juste partir au bon moment . Le monument de la renaissance ne sait pas construit , déclare –t-il, en 6 jours , donc, continue-t-il, pourquoi ceux qui ne l’apprécient pas ne se sont –ils pas signalés dès le début des travaux. Notre interlocuteur précisera par ailleurs que détruire l’édifice à pareil moment équivaudrait à du gaspillage vus les milliards investis pour sa conception alors que le laisser subsister serait source de péché continuel . Il rappellera néanmoins que l’Imam Mbaye Niang était le seul à protester contre la mise sur pied de l’œuvre mais au temps , son discours était bien plus politique que religieux . A la question -quoi faire maintenant ? Le vieil homme préconisera la commercialisation de l’image du monument jusqu’à obtention de la totalité des financements ayant servi à sa construction . Ainsi , précise-t-il, il pourra être procédé à sa destruction sans que l’argent investi ne soit perdu . Pour mémoire, le monument de la renaissance africaine est immatriculé à l’Organisation Africaine de la propriété intellectuelle au nom d’Abdoulaye Wade sous le numéro 02800 à la date du 12 décembre 2007

Amadou Moustapha Mbaye le peuple sn



1.Posté par Docteur FAlilou SENGHOR le 12/12/2009 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un peu de respect pour feu Idy Amin Dada qui était meilleur que WAde.

Il était militaire mais son peuple n'était en insécurité financière du fait de son fils .

Idy n'était pas très instruit mais il n'était pas un prévaricateur.

Idy Amin , souffrait certes de paraphrénie mais il était de bonne foi.


Il n'avait pas un bonimenteur congénital. Il n'avait pas spolié son peuple pour construire des pseudo- monuments à la gloire des maçons.

Je vous concède que WAde et Idy Amin Dada sont de la même génération.



2.Posté par Sémou FALL le 12/12/2009 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chapeau Maître pour la statue de la Renaissance Africaine
L’initiative du Président de la République de créer sa statue à l’image de New York et Paris à eu à susciter trois grandes questions.
1) 14 milliards pour une statue es-ce une priorité ?
- Quand le taux de chômage est à son niveau le plus alarmant depuis la création de l’état du Sénégal
- Quand plusieurs de nos compatriotes ne mangent qu’une seule fois par jour
- Quand pour se rendre à Rufisque nous faisons des heures de trajet pour une vingtaine de km
- Quand des employés de plusieurs sociétés restent des mois sans percevoir leurs salaires
- Quand le secteur du tourisme se trouve dans le creux de la vague
- Quand l’inflation diminue de jour en jour le pouvoir d’achat des populations
- Quand les produits agricoles trouvent difficilement acquéreurs
- Quand la santé est un luxe
- Quand les emplois sont précaires
- Quand il y a un déficit d’équipement au sein de la police ; de l’armée ; de la gendarmerie et j’en passe.
Il serait difficile de lister tous les maux dont souffrent le pays. Ce n’est même pas le but de ma contribution.
2) L’Islam permet-elle la construction de statue ?
- Cette interrogation nous permet de nous demander aussi pourquoi le Prophète, paix et salut sur lui, avait détruit et interdit les statues. Unanimement, les sénégalais ont reconnus que c’était dans un objectif d’interdire l’idolâtrie qui est le plus grand des péchés pour tout musulman.
- Ce débat aussi nous amène plus loin dans la réflexion. Devrait-on considérer les images de nos guides religieux que nous avons dans nos maisons, attachés sur nos cous, collés sur nos voitures, dans nos bureau comme de l’idolâtrie ?
- Nos gris gris que nous portons sont-ils eux aussi de l’idolâtrie ?
- Même nos jurons du genre « barké serigne untel » comme de l’idolâtrie ?
3) Pourquoi la statue fait ‘elle aussi parler alors que :
- nous vendons de l’alcool partout au Sénégal
- nos enfants s’habillent indécemment
- l’adultère prend une ampleur inquiétante
- les détournements et la corruption sont à la limite légalisée dans nos mœurs
- les références ne sont plus les personnes de valeurs mais la réussite financière
Il y a une certitude chez tous les Sénégalais, c’est que l’objectif du chef de l’état avec cette statue n’est pas qu’elle soit vénérée. Donc nous ne pouvons aucunement parler d’idolâtrie. Par contre es-ce que toute forme de statue est proscrite dans l’islam, qu’elle soit à but décoratif, architectural, lucratif ? Interrogation à laquelle je ne saurais répondre. Les islamologues pourront en débattre à leur guise.
Ma contribution sera axée sur l’aspect économique de la statue qui est en fait son objectif majeur.
La statue de la « liberté » et la tour Effeille sont de véritables industries pour les économies des USA et de la France. Elles drainent des millions de touristes et qui dit touristes parlent des forts pouvoirs d’achats et de consommation.
Je voudrais que les coûts de la statue de la ne soient pas considérés comme des dépenses mais plutôt des investissements.
Une partie des problèmes de ce pays ont été listés un peu plus haut. Si nous tentons d’évaluer les coûts pour résoudre ces besoins nous nous rendrons compte que nous avons besoins de centaines et de centaines de milliards de nos pauvres francs. Les fameux 14 milliards ne résoudrons rien. Une goutte d’eau dans l’océan de besoins.
Une règle assez simple dans les affaires nous dicte que la décision d’investir 100 au Sénégal pour un retour sur investissement de 200 n’est pas judicieuse si nous pouvons investir le même montant au Mali pour un retour sur investissement de 500. L’indicateur est : le Retour sur Investissement.
Les 14 milliards ne peuvent pas et ne doivent pas être considérées comme une simple dépense de prestige. Non, c’est un investissement qui nous permettra de résoudre les problèmes de chômages, de santé, d’éducation et autres besoins du pays avec le retour sur investissement que ca va générer.
Je n’entrerais pas dans les détails car bien entendu, l’analyse est plus profonde car elle prend en compte d’autres paramètres du genre le nombre d’années pour amortir les coûts.
Ce que je voulais souligner c’est que dire que nous dépensons 14 milliards alors qu’il y a les inondations est une vision trop simpliste pour des personnes qui veulent prendre les rênes de ce pays. Poussons notre analyse plus loin et parlons un langage de vérité aux populations.
Il est grand temps d’un débat économique au Sénégal ou chaque problème sera étudié dans son contexte pour définir clairement les objectifs qualitatifs et quantitatifs avec une mécanique sans ambigüité. Il est impératif pour ce genre d’opérations de définir un budget pour ensuite évaluer la rentabilité de l’opération. Ces objectifs devront être fixés à chacun des intervenants avec des dates butoirs pour qu’à la fin le peuple sénégalais tranche du succès ou non de l’opération.
Vive le débat économique
Sémou FALL
Directeur General de VRP Multicartes
+221 77 644 39 65
Hann Mariste Espace Résidence N° 3643
BP 5962 Dakar Fann Sénégal
www.vrpmulticartes.sn

3.Posté par okf le 12/12/2009 21:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Semou Fall, si ton entreprise ne marche pas comme les autres,c'est pas la faute du Président Wade. Gueumeul YALA sa borom.

4.Posté par Sémou FALL le 12/12/2009 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

OKF je ne sais pas si tu comprends français. Chapeau Maître veut dire FELICITATIONS MAITRE.
Prend le temps de lire STP

5.Posté par Alex le 13/12/2009 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Fall, votre analyse est intéressante mais, hélas, le propriétaire du monument de la Renaissance n'est pas le peuple sénégalais, mais Mr Abdoulaye Wade et son fils, Karim. Aussi, le retour sur investissement profitera à eux et à leur descendance. C'est cela le gros problème dudit monument.

6.Posté par deug le 13/12/2009 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

plu idio k OKF tu meur...

7.Posté par Soutoura le 13/12/2009 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers internautes, mes compatriotes bien-aimés et vous, hôtes étrangers qui vivez parmi nous.

Je vais être franc et honnête avec tous. Ici chez nous au Sénégal, il y a un sérieux problème qui n'a que trop duré. C'est ce lien à la fois sérieux et éphémère, anodin et cruellement réel, que les hommes politiques, de Senghor à Wade en passant par Abdou Diouf, ont de tout temps voulu créer et entretenir avec la religion et les hommes religieux.

Que la religion soit un régulateur social reconnu partout et par tous, qu'elle soit un refuge sûr de nos âmes aux moments de turbulences spirituelles, je n'en doute pas un seul petit instant. Mais à la fois, je reconnais explicitement, que la religion est une affaire individuelle, tout comme la croyance en Dieu est l'affaire de chacun, une conviction individuelle et intime, dont tous les actes du croyant sont par conséquent tributaires, en tout lieu et en tout temps, en son âme et conscience, le long de son existence si tel tel individu est fidèle à sa foi .

Ainsi, je vais parfois jusqu'à croire, qu'on ne devrait pas forcément transmettre sa propre vision religieuse, en dehors de l'existence de Dieu qui demeure une réalité qui transcende le temps, à sa propre descendance. Si par ignorance, méconnaissance ou par abus d'autorité on le faisait, ce serait la forme la plus vulgaire d' étouffer ce sentiment de responsabilité que chacun de nous, en embrassant une religion quelconque, se sent tenu d'endosser.

Je tiens ces propos, de ma connaissance quoi que limitée comme en toute chose, du Saint Coran et de la Sainte Bible. Je sais et le dis toujours à qui veut l'entendre, que ne pas croire en Dieu n'est pas acceptable certes, mais la voie que nous avons choisie comme mode d'adoration ne devrait forcément pas être imposée à nos enfants, car en ce temps, nous aurons exagéré de notre autorité. C'est sans aucun doute, de cette voie étroite que naît ce fanatisme qui , à son tour engendre toutes ces violences faites au genre humain ici et là, à cause de l'appartenance des uns et des autres à différentes religions.

Or j'ai la profonde conviction que le jour de notre mort et bien que personne n'en soit revenu pour nous dire comment ça se passe là-bas, je ne vois pas le Bon Dieu de dire : " que ceux qui sont de telle ou de telle religion, aillent tout droit au paradis et le reste aux enfers ". Je crois sincèrement qu'il jugera chacun selon ses actes et les efforts qu'il aura faits, lors de son séjour sur terre, pour soulager la souffrance de ses semblables, sans avoir obligatoirement à mentir par-ci, à tuer par-là, ou à faire quoi que ce soit qui ne soit conseillé par les religions révélées, apportées ici sur terre par différents prophètes le long de l'histoire humaine.

C'est en cela que séparer la religion de la politique est non seulement un devoir de chaque nation qui veille sur l'équité et la bonne marche de la nation, mais un impératif absolu. C'est en cela aussi, qu'un individu mandaté par son peuple, ne devrait jamais aller brader ce pouvoir du peuple même temporaire, contre une appartenance quelconque à une religion quelconque.

Alors, me souvenant du geste de Wade qui, dès son élection courut s'asseoir par terre devant son marabout pour exprimer son appartenance à cette confrérie, je trouve ce geste déplacé, irresponsable et indigne d'un mandant d'un peuple. Qu'il ait exprimé nuitamment son allégeance ou son obéissance à qui que soit ou à quoi que ce soit, n'est-ce pas son droit le plus singulier ?

Mais d'avoir couru chercher les caméras de la télévision nationale pour le filmer pendant qu'il se couchait par terre devant un être humain somme toute comme tous les autres êtres humains faits de chair et de sang, n'était-ce pas là, le début de ses maladresses qui , hélas, l'ont poursuivi jusqu'à ce jour ?

Nous autres Sénégalais comme tous les peuple du monde, nous avons nous aussi n'est-ce pas, chacun sa manière de vivre, sa religion et ses idéaux à défendre ? Si nous avons certainement un destin commun quelque part, c'est celui qui nous unit au seul sommet de notre chère patrie, celui-là même qui, par dessus tout, englobe notre patrimoine culturel, notre histoire plusieurs fois centenaire et notre absolu devoir de défendre cette même patrie, contre tout ce qui peut le déstabiliser: je dis tout, y compris la religion, la croyance, l'absolutisme de tout bord, la tentative d'où qu'elle vienne, de monarchisation de nos mœurs et tout autre abus de toute nature.

Alors, je voudrais, ici et maintenant, dire à Wade ainsi qu'à ceux qui viendront après nous, que le peuple sénégalais s'est déjà réveillé. Plus rien ne pourra, à l'avenir, lui ôter son pouvoir de discernement, sa vigilance, son droit à vivre la plénitude de ses propres choix et aucune religion (même la sienne) ne réussira plus jamais à aliéner comme par le passé le Sénégalais, au point de lui donner des ordres impudiques, pour le forcer à agir contre ses propres intérêts, comme par le passé.

Puisse l'avenir me donner raison ! Puisse Wade et ses complices le comprendre une fois pour toutes ! God save Sénégal.

8.Posté par Sémou FALL le 13/12/2009 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alex,
Si tel était l'objectif de la famille Wdae avec ce monument je te cite: "le retour sur investissement profitera à eux et à leur descendance".
Ne leur serait'il pas plus facile de prendre les 14 milliards qu'au lieu d'en construire une statue?
Ce n'est pas trop claire dans ma tête, je ne suis pas ta logique la.
Merci de clarifier

9.Posté par PRINCE le 14/12/2009 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Sémou, votre réaction est éloquente avec thèse et antithèse. La réflexion sur laquelle je voudrais que vous axiez votre attention est la suivante? Est-il légintime qu'un président de la République légitiment élu par son peuple (démocratie, par le peuple et pour le peuple) s'approprie un ivestissement dont il réclame un pourcentage sur les retombés? Est-ce que réellement les bénéfices de ce monument seront destinés aux fins que vous évoquez. Moi je ne suis pas tout à fait contre l'édification de ce monument mais à mon avis, un président se doit de faire sienne una régle journalistique élementaire qu'est "suivre un agenda-setting" c'est-à dire agor selon la hiérarchie des besoins cruciaux. Que dites-vous des voyages de Wade. Certes, il peut voyager, mais a-t-il le droit de remplir un avion de personnes pour bénéficier 'un aplaudimètre avec un per diem payé, croyez-moi, avec l'argent du contribuable sénégalais? Il peut biensûr voyager, mais qu'il le fasse avec des technocrates, des personnes qui peuvent apprter quelque chose à ce pays.

10.Posté par Sémou FALL le 15/12/2009 04:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

PRINCE, je suis entierement d'accord avec vous sur les gaspillages durant ses voyages. Comme vous le dites en effet, il doit voyager car c'est le premier commercial du pays mais il ne devrait s'entourer uniquement de personnes qui pouraient rentabiliser ses voyages.
Soyons OBJECTIFS et n'ayons pas l'attitue des personnes du pouvoir qui tentent de defendre à tous prix jusqu"à vouloir defendre l'indefendable, ni l'attitude de l'opposition qui passe son temps à diaboliser le pouvoir.

11.Posté par joe sylla le 15/12/2009 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oh!!! que c joli waouuuuuuuuuuuu
c dommage g trop faim pour y aller kan on l inaugurera ...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image