leral.net | S'informer en temps réel

Poursuite de la grève du Sytjust : Des greffiers ad-hoc formés en « 45 jours » pour faire le travail

Le ministère de la Justice semble avoir trouvé une solution pour au moins gérer les affaires urgentes dans le domaine de la justice avec la prolongation de la grève des membres du Sytjust. Les greffiers ad-hoc, composés pour la plus part de gendarmes et d'agents de l’administration pénitentiaire, auraient subi des formations de « 45 jours » sur le travail des greffiers dans les tribunaux, a fustigé un des leaders du syndicat, aujourd’hui. N


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Juillet 2013 à 14:37 | | 3 commentaire(s)|

Poursuite de la grève du Sytjust : Des greffiers ad-hoc formés en « 45 jours » pour faire le travail
écessitant une durée d’étude de « 12 ans » pour devenir un greffier, le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) crie ainsi à la violation du droit dans le domaine de la justice. Même si la mise à contribution des greffiers ad-hoc est prévue dans les règlements, le Sytjust dénonce la délégation de ses compétences à ces personnes dans le seul but d’éviter de subir la grève et de ne pas résoudre leurs revendications. Mais ils tiennent à se vanter du fait que les greffiers ad-hoc n’ont pas la possibilité de signer des décisions de justice, car ils n’ont pas prêté serment devant des tribunaux régulièrement installés. C’est pourquoi, aujourd’hui, au Palais de justice de Dakar comme partout ailleurs, mêmes les casiers judiciaires et les certificats de nationalité ne sont pas délivrés, faisant perdre de l’argent à l’Etat. C’est seulement les jugements qui se poursuivent, car les greffiers ad-hoc ne sont admis qu’en matière pénale. Ce qui témoigne encore une fois que la poursuite du dialogue s’impose pour une sortie de crise dans le secteur au grand bonheur des populations.



1.Posté par DEGOUTE le 23/07/2013 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Doit on attendre que ce bras de fer se termine pour retrouver un fonctionnement normal deu greffe, à mon avis non. Gérer c prévoir et de ce fait il faut trouver une alternative efficace pour éviter la paralysie de nos tribunaux.

L'argent, l'argent et toujours l'argent. Allah a dit dans le coran: je le cite" wa maa mine daabatine il laa hala laahi rizkhouhaa"

RAPPELEZ VOUS QUE NIT DI NA KHEUTIOU LO KHAMNI DOUKA MOSSA DIARIGNO


C dommage que nous n'avons pas un Président comme Yaya Jammeh pour mettre fin à cette récréation.

En Gambie personne n'ose freiner la marche des institutions pour des raisons pécuniaires.

Après les enseignants, voici les greffiers et ce n'est pas encore terminé.

Le peuple en a marre de ces maîtres chanteurs. A force de donner une suite favorable à ces gens, on va directement vers le déséquilibre de nos finances publiques.

Bien qu'il est dit que comparaison n'est pas raison, le cas de la Grèce doit beaucoup nous faire réfléchir.

Je ne serai pas étonné un jour de voir l'Etat Sénégalais procéder à des suppression d'emploi dans la fonction publique surtout qu'il y'à bon nombre de fonctionnaires qui sont payés pour ne rien faire.

2.Posté par Doff bi le 24/07/2013 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Wax deug dégouté, ils s'en foutent de la population. Il y a des corps de métiers où la grève doit être totalement interdite (greffiers, médecins, hommes de tenue, enseignants etc...). L'Etat doit mettre en place une procédure de contestation et une incitation au travail. C'est facile de se lever un beau jour et d'agir de la sorte. Mais tout cela c'est Wade, qui a voulu satisfaire les magistrats et laisser les autres justiciers en reste. C'est dur de vivre cela à l'intérieur des mêmes services.

3.Posté par fall le 24/07/2013 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

dof bi je sui d'accord c'est dur de subir des injustices dans un méme service ; nous greffier on demandait qu'on améliore nos conditions ; aminata touré dégrade nos conditions en retirant nos avantages

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image