leral.net | S'informer en temps réel

Poursuivi pour association de malfaiteurs et escroquerie, le Londonien Michael Wain Russel envoyé en prison


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Juillet 2016 à 11:34 | | 0 commentaire(s)|

L’étau se resserre autour de Michael Wain Russel. Ce londonien qui vit au Sénégal depuis quelques années est dans de sales draps. Il est poursuivi pour
les faits d’association de malfaiteurs et escroquerie. Ces charges supplémentaires viennent ainsi de se greffer sur le délit d’escroquerie au visa qui lui a valu son placement sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Rebeuss.

Quid des faits qui lui sont reprochés?
Il ressort du procès-verbal de l’enquête préliminaire que les 12 janvier et 06 avril 2016, le Chef de la division des investigations criminelles (Dic) a enregistré respectivement les plaintes d’El Hadj Malick Niang et Omar Mbaye. Ces derniers déclarent avoir reçu appel d’un numéro masqué, d’une personne se présentant sous le nom de Fatou Cissé, établie en Angleterre. Laquelle leur a déclaré être à la recherche de graines de Nigelle pour alimenter son industrie pharmaceutique. Pour les pousser à s’intéresser à ce marché, elle les a mis en rapport avec ses soi-disant partenaires
vivant au Sénégal, dénommés Ismail Camara, Marko, Ndèye Ndiaye et un homme blanc nommé Gérard, lesquels ont réussi à leur soutirer la somme totale de 6,5 millions de francs Cfa suivant le même modus operandi. Dans la même veine, le 27 mai dernier, Alioune Badara Diawara alias El Hadji s’est présenté spontanément auprès du Chef de la Dic pour déclarer avoir été victime d’escroquerie de la part de cette bande qui a réussi à lui soutirer la somme de 1,5 millions de francs Cfa. Dans le cadre de cette enquête, l’un des membres du gang, en l’occurrence Richard Ogomen Konwea alias Boss, a été interpellé et présenté au parquet.

C’est ainsi que le 10 juin 2016, Omar Mbaye, victime de ces escrocs, s’est présenté auprès de la Dic pour déclarer avoir aperçu dans une salle d’audience, au tribunal, de Dakar, un dénommé Gérard qui lui a soutiré des sommes d’argent. Identifié sous le nom de Michel Wain Russel, né en Angleterre, le susnommé a été extrait de la Maison d’arrêt de Rebeuss où il est détenu depuis le 25 mai 2016 pour escroquerie au visa. Interrogé, il a soutenu ne pas connaitre Omar Mbaye. Présenté aux plaignants Alioune Badara Diawara et Omar Mbaye ainsi qu’à l’épouse de ce dernier qui l’aurait rencontré en compagnie de son mari, Michael a été reconnu formellement par ces victimes comme étant l’individu de race blanche qu’ils ont rencontré
dans un hôtel de la place pour lui présenter, à sa demande, des échantillons de graines de Nigel qu’il leur a demandé de lui en trouver en quantité importante, avec leurs propres fonds.

Mis en présence de ces accusateurs, le Londonien, se lançant dans des contradictions, maintiendra ses dénégations tout en précisant « maladroitement » savoir de quoi ces derniers faisaient état car, étant lui-même victime de la même bande d’escrocs. Mis devant les preuves à sa charge, il a finalement reconnu avoir contacté les plaignants pour leur proposer la même opération, en maintenant son moyen de défense, peu solide, consistant à se faire passer pour une victime qui a été manipulée par ses correspondants de Londres.

Par ailleurs, le mis en cause a été présenté à son supposé acolyte Richard Ogomen Konwea alias Boss, extrait de la prison de Rebeuss. Ce dernier a soutenu, sans convaincre, ne pas reconnaître Michael Wain Russel comme étant la personne de race blanche rencontrée à l’hôtel, pour lui présenter les échantillons de graines de Nigel. Entendu relativement aux plaintes déposées par Modou Bousso Bâ, Papa Abdou Faye et Oumy Cissé qui ont été grugés, respectivement, de 15 millions, 3,5 millions et 500 mille francs Cfa suivant le même mode opératoire utilisé pour soutirer de l’argent à
Oumar Mbaye et Alioune Badara Diawara, le Britannique a soutenu laconiquement ne plus se rappeler de l’identité de toutes les personnes qu’il a eu à rencontrer pour une opération portant sur des graines car, y ayant intervenu à plusieurs reprises.

Incarcéré à Rebeuss pour escroquerie au visa Michel Wain Russel a été conduit au parquet pour association de malfaiteurs et escroquerie.

Libération






Hebergeur d'image