leral.net | S'informer en temps réel

Poursuivies pour détention et usage de chanvre indien : Deux prostituées condamnées à un mois de prison ferme

Le tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné hier à un mois de prison ferme deux prostituées poursuivies pour les préventions de détention et d’usage de chanvre indien. En effet, les nommées C. Keita âgée de 40 ans, divorcée et sans enfant et son acolyte M. A. Dieng âgée de 35 ans, célibataire et mère d’un enfant ont été arrêtées le mardi 9 octobre alors qu’elles consommaient de la drogue dans une chambre de passe sise à Pikine Icotaf.


Rédigé par leral.net le Dimanche 14 Novembre 2010 à 04:14 | | 0 commentaire(s)|

Poursuivies pour détention et usage de chanvre indien : Deux prostituées condamnées à un mois de prison ferme
Selon le procès verbal d’enquête de la police de Pikine, c’est aux environs de 22 heures, qu’une personne agissant sous le sceau de l’anonymat avait appelé en faisant état d’un vaste réseau des «belles de nuit» qui s’adonnaient à la consommation de chanvre indien. C’est ainsi, indiquent les policiers enquêteurs qu’une descente fût effectuée sur les lieux. Laquelle s’est avérée fructueuse, toujours les limiers. Cependant, soulignent les enquêteurs «la maitresse de la chambre en question, C. Keita, trouvée à la devanture a aussitôt pensé à des clients. Et sans se douter de rien, elle invita ces visiteurs d’un genre particulier à entrer dans la chambre. Mais les policiers, avec leur flair, seront tout de suite alertés par l’odeur de la drogue.. Prise en flagrant délit, elle balance, C. Keita et A.Mbaye comme étant les acolytes avec lesquelles elle partageait les joints. Suffisant alors pour que les limiers procèdent à une fouille. Au cours de laquelle, ils ont découvert dans une pochette appartenant C. Keita un cornet de chanvre indien. A la police les mises en cause ont reconnu les faits non sans révéler qu’elles ont agi sous le coup du stress. Cependant, à la barre C. Keita et A.Mbaye ont préféré la dénégation, soutenant qu’elles ne sont pas propriétaires de la drogue saisie. Mais plus courageuse que ces camarades, M. A Dieng a avoué qu’elle souffre d’’asthme et qu’une amie lui a conseillé cette drogue pour se soigner. Le président du tribunal peut être agacé par cette déclaration dira que c’est la premier fois depuis qu’il a prêté serment qu’il voit devant lui les femmes traduites pour usage de chanvre. Le parquet pour sa part a indiqué qu’elles sont coupables des faits qui leur sont reprochés. Il a ainsi demandé l’application de la loi pénale. Mais l’avocat de la défense, a demandé la clémence pour ses clients. Il a indiqué que les prévenues sont victimes de leur solitude et appelle le tribunal à leur accorder la clémence en vue de leur permettre de s’amender. Dans son délibéré, le tribunal a relaxé A. Mbaye faute de preuve de sa culpabilité avant de déclarer M. A Dieng et C. Keita coupables des faits. Il les a ainsi condamnées à une peine d’un mis ferme.

LAMINE DIEDHIOU
REWMI.COM






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image