leral.net | S'informer en temps réel

Pout : Les mouvements "Citoyen Vigilant" et "Y en a marre" lancent l'opération "Buleen ñu yokk mar" contre Dangoté

"Citoyen Vigilant" et "Y en a marre" convie la presse aujourd'hui à 11 heures au Quartier Général de Y en a marre, sis aux Parcelles Assainies unité 16. Ce, pour "faire le point sur l'action en référé engagée par les villageois de Pout et notamment l'ONG ARAN (Association des Ruraux Agriculteurs de Notto) contre la cimenterie Dangote, action qui a été favorablement accueillie par le tribunal de Thiès lors de l'audience du 13 novembre 2014", renseigne un communiqué reçu par EnQuête.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Décembre 2014 à 09:58 | | 3 commentaire(s)|

Pout : Les mouvements "Citoyen Vigilant" et "Y en a marre" lancent l'opération "Buleen ñu yokk mar" contre Dangoté
Le "Citoyen Vigilant" avec le soutien de "Y en a marre" a mis en place, selon le journal, une vaste campagne de sensibilisation dénommée "Buleen ñu yokk mar" (n'aggravez pas notre soif), pour soutenir les agriculteurs et les populations des villages impactés.

Interpellé dans cette affaire, Dangote Cement Sénégal n'a pas tardé à répondre. Il soutient, dans un communiqué parcouru par nos confrères, avoir "scrupuleusement respecté la réglementation sénégalaise à travers les exigences et contraintes du code de l'environnement régi par la loi n°2001-01 du 12 avril 2001 ; les exigences et contraintes des normes de rejets sur la pollution atmosphérique (NS 05- 062-Octobre 2003) et des eaux usées (NS 05-061-Juillet 2001) ; les exigences et contraintes du code de l'eau régi par la loi 81-13 du 4 mars 1981". Pour éviter de puiser dans le réseau (déjà limité) d'adduction d'eau potable de la SDE (Société des Eaux), Dangote Cement Sénégal a réalisé "quatre forages en limitant le débit d'exploitation à 80m3/h et en exigeant une déclaration à la DGPRE des prévisions de pompage et du bilan d'exploitation au début et à la fin de chaque année, comme l'exige la loi sénégalaise".






Hebergeur d'image