leral.net | S'informer en temps réel

Pr Mouhamadou Maouloud Diakhaté de l’Afp : « Gackou est en train de faire du saupoudrage politique à travers le pays »

Le Pr Mouhamadou Maouloud Diakhaté, Directeur de l’école du Parti de l’Afp, a soutenu, dans un entretien accordé à EnQuête, que le leader du Grand Parti, Malick Gackou, est en train de faire du saupoudrage politique à travers le pays. Il informe, par ailleurs, que Mousatapha Niasse n’a pas demandé à Gackou de ne pas se présenter contre Aliou Sall pour les dernières Locales.


Rédigé par leral.net le Lundi 17 Août 2015 à 13:10 | | 6 commentaire(s)|

« Le Sénégal ne se compose pas uniquement d’une partie ou d’un groupe de personnes se réclamant du dirigeant du Gp à Guédiawaye, à Foundiougne ou à Kaffrine », a précisé Pr Mouhamadou Maouloud Diakhaté, après les multiples ralliements des militants de l’Afp vers le Gp. Pour lui, Malick Gackou est en train de faire du saupoudrage. « Ce sont ses amis qui vont l’inviter pour dire qu’il a vidé l’Afp de sa substance dans les départements comme Linguère, Kédougou, etc. », informe-t-il.

Le Pr Diakhaté, dès que ce problème s’est posé, l’écrasante majorité des délégations régionales et départementales de l’Afp, a adressé au secrétaire général une motion de soutien à travers des déclarations qui ont été très peu relayées par la presse. Mais malheureusement, comme dans toute presse au monde, lorsqu’il y a quelque part des frictions, il y a un parti pris pour celui qu’on pense être victime d’une injustice. Et, c’est le cas de Malick Gackou.

Évoquant le départ de Mata Sy Diallo, surnommée la lionne du Ndoucoumane, M. Diakhaté rappelle que Mata Sy Diallo a perdu successivement deux fois des élections. Donc, dit-il, elle n’est pas majoritaire dans cet endroit. Aussi, indique-t-il que si l'on demande à un jeune né en 1980 s’il connait Mata Sy Diallo, il vous dira certainement non. Pour lui, le nouveau leadership ne s’exerce pas à travers ces personnalités politiques, il s’exerce à travers des responsables qui sont du terroir, qui bougent pour l’Afp, qui sont d’éminents cadres politiques et intellectuels et qui drainent du monde. Mais malheureusement pour lui, dit-il, l’Afp a été sclérosée parce qu’on a mis en avant ces personnalités qui se sont révélées de véritables éventails parce qu’elles ont fait perdre beaucoup d’élections à l’Afp.

Pour ce qui est de la candidature de Malick Gackou aux dernières élections locales, M. Diakhaté affirme que Moustapha Niasse n’a pas demandé à Malick Gackou de ne pas se présenter contre Aliou Sall. « M. Gackou a pris sur lui-même de ne pas se présenter », souligne-t-il.






Hebergeur d'image