leral.net | S'informer en temps réel

Premiers couacs dans l’édition 2017 du pèlerinage : une centaine de candidats aux Lieux Saints parqués dans le hangar de l’Aéroport


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Août 2017 à 13:42 | | 0 commentaire(s)|

Décidément, l’organisation du pèlerinage aux Lieux Saints l’Islam semble avoir la peau dure. Pour cause, les années se suivent et les couacs semblent toujours couler comme un long fleuve tranquille.

Pour l’édition 2017, Actusen.com a appris de sources généralement bien informées qu’il y a une centaine de candidats au pèlerinage qui sont laissés en rade dans le hangar de l’Aéroport Léopold Senghor.

Selon toujours les sources de Actusen.com, il s’agit de pèlerins qui devaient être convoyés hier samedi par des voyagistes privés. Mais qui ont dû ronger leurs freins dans le vaste hangar de l’Aéroport.

Les deux Gie indexés

Même si l’identité des convoyeurs privés reste à déterminer, il n’en demeure pas moins que sur les écharpes des pèlerins, figurent les initiales des Groupements d’intérêt économique (Gie) dénommés «Gie Tivaouane» et Gie Médinatoul Moustapha.

D’ailleurs, au nombre de 75, ces candidats au pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam ont dû passer la nuit de samedi à dimanche dans le hangar de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor. Et c’est Papa Maël, le Directeur des Aéroports du Sénégal, qui a dû les aider à trouver de quoi mettre sous la dent, a-t-on confié à Actusen.com.

La nuit aurait dû être plus longue, si le Directeur des Aéroports ne les avait pas restaurés

Aux dernières nouvelles, seuls 23 d’entre eux étaient, vers les coups de 19 heures, ce dimanche 20 août, en passe d’embarquer à bord d’un vol pour déchirer les entrailles du ciel en direction de l’Arabie Saoudite.

Le restant des pèlerins, plus d’une cinquantaine, continuant d’être parqués dans l’enceinte dudit Hangar.

Errement sanitaire

Autre défaillance constatée sur les lieux : l’assistance médicale. En effet, le Médecin de contrôle sanitaire aux frontières est «porté» disparu. Les pèlerins n’ont dû leur salut qu’au Service médical des Aéroports du Sénégal.

Actusen.com











Hebergeur d'image