leral.net | S'informer en temps réel

Préparatifs du Grand Magal de Touba 2015 : « 80% des recommandations du Crd exécutées », selon le Gouverneur de Diourbel

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a présidé, ce lundi, la réunion préparatoire du Comité régional de développement (Crd) du Grand Magal de Touba, en présence du porte-parole du Khalife général des mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké. Pour un bon Magal, le Gouverneur de la région de Diourbel, Mamadou Moustapha Ndao, a interpellé les autorités étatiques sur les derniers réglages à effectuer pour le bon déroulement de l’édition 2015.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Novembre 2015 à 09:10 | | 5 commentaire(s)|

« Pour l’essentiel, il n’y a pas de problème majeur pour l’instant. 80% des recommandations du Comité régional de développement ont été faite. Il y a juste quelques points sur lesquels nous devons être prudents et surtout être beaucoup plus perspicace », a déclaré, hier, le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, en marge de la réunion préparatoire, du Comité régional de développement (Crd) au Grand Magal de Touba. Venu assister à la rencontre, le porte-parole du Khalife des mourides a remercié le président de la République pour le respect des engagements prises par les autorités étatiques malgré quelques couacs notés avec la panne de la station de pompage de Dianatou Mahwa.

En effet, le Gouverneur de la région de Diourbel, Mamadou Moustapha Ndao a alors invité les autorités étatiques à mettre en place un dispositif sécuritaire pour assurer la sécurité des pèlerins. Ainsi, la taille des effectifs de la Police, de la Gendarmerie et des Sapeurs-Pompiers sera revue en hausse pour sécuriser le Magal. D’ailleurs, la Police et la Gendarmerie prévoient de déployer un dispositif de plus de 1400 éléments en lieu et place des 1300 déployés l’année dernière. Il a, aussi, demandé le renforcement d’un dispositif spécial au marché « Ocass » du fait des multiples agressions et vols constatés en ce lieu durant la semaine du Magal, un bon plan de circulation.

Pour ce qui est de la Santé, il est prévu d’implanter 143 points de prestation répartis sur toute l’étendue de la région, tout en augmentant le budget réservé aux médicaments qui était de 150 millions lors de l’édition 2014. Le Gouverneur a également évoqué la question de l’assainissement. Pour ce secteur, rapporte le Dg de l’Onas, « il est prévu de mettre à la disposition, par l’Onas, de 50 toilettes mobiles et 50 camions de vidange pour une durée de 15 jours et l’utilisation de la nouvelle station de boues de vidange et des ordures de Mbacké.

Evoquant, la fourniture d’eau avant pendant le Magal, le Comité étale ses inquiétudes dans ce secteur hydraulique qui n’a pas encore donné entière satisfaction au Crd. Malgré, quelques travaux d’extension et de réparation effectués sur le réseau hydraulique au moins un mois avant le Magal, la fourniture en eau a été souligné par les organisateurs. Ainsi, ils ont demandé aux autorités de prendre des mesures idoines pour réparer l’une des forages en panne. L’électricité n’est pas du reste en ce qui concerne les quelques inquiétudes du Crd. Ce dernier recommande à la Senelec le pré-positionnement de deux groupes électrogènes de 800 Kva par la Senelec au niveau de la Grande Mosquée et de mettre hors délestage des communes de Mbacké et de Touba Mosquée un mois avant et après le Magal.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image