leral.net | S'informer en temps réel

Préparatifs du Magal de Serigne Abdou Khadre : Le Conseil rural de Touba accusé de traîner les pieds

Le Conseil rural de Touba Mosquée n’a pas pour la troisième fois consécutive déferré à la convocation du gouverneur de Diourbel, Mamadou Ibrahima Lô, relative à la préparation du Magal annuel dédié à Serigne Abdou Khadre Mbacké. Une absence qui sonne dans l’oreille des organisateurs comme une tentative de sabotage de l’évènement doublé d’un manque de considération de l’instance locale de Touba, à leur égard.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Novembre 2010 à 17:43 | | 1 commentaire(s)|

Préparatifs du Magal de Serigne Abdou Khadre : Le Conseil rural de Touba accusé de traîner les pieds
(Correspondance) - Et de trois pour le Conseil rural de Touba Mosquée qui reste aux abonnés absents à la réunion préparatoire du Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké, sur convocation du gouverneur de la région de Diourbel, Mamadou Ibrahima Lô. Une attitude regrettable vivement décriée par le comité d’organisation qui, par la voix de Serigne Djily Bousso, parle de sabotage et de manque de considération de l’instance, dirigée par Abdou Lahat Kâ, à l’endroit de la famille du khalife-imam. Visiblement en colère contre ce qu’il a qualifié de ‘comportement discriminatoire’, Serigne Djily Bousso dira en substance que l’implication au non du Conseil rural aux préparatifs du Magal ne pourrait aucunement porter atteinte au plein succès de l’événement, prévu le 9 décembre prochain à Touba. Toutefois, s’indigne le marabout, le Conseil rural sous l’ère des petits-fils est en train de fouler au pied une tradition jusque-là respectée consistant à se faire représenter dans ces genres de rencontres fondamentales pour les familles religieuses de la localité, à l’image de tous les organes de l’Etat présents dans la région. ‘Cela ne fera que les ridiculiser davantage’, constate amer Serigne Djily Bousso.
Des accusations balayées du revers de la main par Ibrahima Kâ, plénipotentiaire de Président du Conseil rural, Abdou Lahat Kâ. A en croire le secrétaire communautaire du Conseil rural, accroché devant la salle de réunion de la gouvernance de Diourbel, il s’agit d’un retard et non d’une absence délibérée dû à une défaillance technique du véhicule qui devait les amener à cette réunion. Tout de même, Ibrahima Kâ aura fortement dénoncé leur convocation trop tardive à cette réunion capitale pour eux. ‘C’est ce matin que nous avons reçu la notification’, lance-t-il.

Exceptée cette absence remarquable du Conseil rural, tous les autres secteurs impliqués dans l’organisation présents au Comité régional de développement (Crd) du Magal se sont accordés à ramer vers un même objectif : celui de ne ménager aucun effort pour la bonne réussite de l’évènement, conformément au souhait de la famille de Serigne Abdou Khadre Mbacké.

Pour rappel, le Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké, qui sera célébré le 9 décembre 2010, commémore la naissance de ce quatrième fils de Serigne Touba. Ce guide aura effectué jusque-là le plus bref passage à la tête du khalifat de Bamba (avec notamment onze mois) du 19 juin 1989 au 13 mai 1990.

Walf Fadjri



1.Posté par ziczac le 29/11/2010 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://toubandiguel.tk/ http://toubandiguel.tk/ http://toubandiguel.tk/

le nouveau site web de serigne Touba Khadim rassoul

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image