leral.net | S'informer en temps réel

Préparation des jeux africains : Le Cnoss offre 175 millions de francs Cfa aux athlètes sénégalais

En comité directeur annuel, le weekend end dernier, le Cnoss a décidé d’accompagner les athlètes sénégalais qualifiés aux prochains jeux africains. Pour ce faire, une enveloppe de 175 millions sera dégagée pour être mise à leur disposition pour les besoins de leur préparation


Rédigé par leral.net le Lundi 27 Avril 2015 à 11:35 | | 0 commentaire(s)|

Préparation des jeux africains : Le Cnoss offre 175 millions de francs Cfa aux athlètes sénégalais
Le Comité national olympique sportif sénégalais (Cnoss) ambitionne de mettre les athlètes sénégalais, qualifiés pour les prochains jeux africains, dans de bonnes conditions de préparation. De ce fait, il prévoit de mettre à leur disposition la somme de 175 millions de francs Cfa. C'était en marge de son comité directeur annuel tenu ce week end. Cette rencontre était aussi une occasion pour le Cnoss de prendre plusieurs décisions importantes. « Nous avons étudié de très près le problème de certaines dettes dues aux athlètes. Le dossier est très avancé et je pense que d’ici quelques temps, ils vont rentrer dans leurs fonds. Pour les prochains jeux africains, le Cnoss prévoit une somme de plus de 175 millions de francs Cfa pour la préparation de nos athlètes », a renseigné, dans le journal Le Quotidien, Seydina Oumar Diagne, secrétaire général de la structure. C’est, à l'en croire, un travail de longue haleine qui a débuté depuis 2012 qui commence à porter ses fruits : « Pour l’accompagnement des athlètes, nous l’avons commencé depuis 2012. Nous avons, dans ce sens, octroyé à 9 athlètes, des bourses olympiques sans compter les billets d’avions et autres qui sont donnés à certaines disciplines comme le judo, le taekwondo et l’athlétisme », a révélé M. Diagne.

Diagna Ndiaye, le président du Cnoss, et son équipe ont aussi pour projet d’aider les autres disciplines, souvent confrontés à un problème de financement : « Nous avons fait une introspection pour voir comment faire pour que chaque fédération bénéficie d’un sponsor attitré. On est en train de cibler, pour chaque instance dirigeante d’une discipline, un partenaire bien identifié », a promis le président de la structure.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image