leral.net | S'informer en temps réel

Présidence: La cellule de communication toujours dans l’expectative

Le collectif des agents de la Communication de la présidence de la république attend toujours d’être fixé sur le sort peu enviable auquel il est confronté depuis plusieurs mois. Laissés en rade dans leurs locaux sis Mermoz depuis le départ d’Assane Bâ et impayés depuis onze mois, les agents ne savent plus à quelles autorités se fier. Aujourd’hui, en plus d’avoir commis un avocat pour défendre leurs droits, ils attendent encore une audience avec le président de la République pour rentrer dans leurs fonds.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Octobre 2010 à 11:22 | | 3 commentaire(s)|

Présidence: La cellule de communication toujours dans l’expectative
Après de longs mois de calvaire, les agents de la cellule de communication de la présidence de la République sont encore dans l’expectative. Malgré les onze mois d’arriérés de salaires et d’incessantes sollicitations des autorités gouvernementales et des collaborateurs du Chef de l’Etat, les travailleurs au service du président de la République, attendent avec impatience une audience avec Me Wade pour le règlement de leurs salaires.
Le collectif des agents de la cellule de communication a, dans un communiqué envoyé hier, mercredi 27 octobre, démenti toutes informations véhiculées et faisant état d’une rencontre avec le président de la République.« Suite à une information véhiculée, faisant état d’une audience que le président nous aurait accordée, le 20 octobre 2010, en présence d’Habib Sy, Aminata Tall et Serigne Mbacké Ndiaye. Nous agents de la cellule communication, précisons que rien de tout cela n’est fondé. Jusque-là nous n’avons pas été reçus par le président de la République et continuons à en formuler la demande », souligne ces agents qui estiment avoir été laissé en rade dans leur locaux à Mermoz depuis le départ de Hassan Bâ de la cellule qu’il a piloté à ses débuts.
Aujourd’hui, en attendant d’accéder à ce souhait de rencontrer le président Wade, « seul a même de réparer cette injustice », les travailleurs entendent poursuivre le combat à travers différentes actions. Sur ce, ils ont dores et déjà commis l’avocat Me Assane Dioma Ndiaye pour « le règlement heureux » de ce problème qui constitue, à leur sens, une violation flagrante des Droits humains. « Pour le respect de nos droits, Me Assane Dioma Ndiaye a été chargé, par nous-mêmes, de prendre toutes initiatives en vue d’un. Le choix de Me Assane Dioma Ndiaye s’explique par sa double qualité d’avocat et de coordonnateur de la Ligue sénégalaise des Droits humains », informent encore les membres de la cellule présidentielle.
Aussi envisagent-t-ils d’organiser dans les jours à venir, un point de presse auquel ils invitent « tous les citoyens épris de paix, de justice et de respect des Droits fondamentaux de l’Homme ». « Nous avons envoyé des lettres d’informations et des demandes de soutien aux représentants des organismes internationaux, particulièrement à l’Organisation internationale du Travail (Oit). Nous entendons poursuivre notre combat, qui est celui du respect de la dignité humaine. En attendant, nous souhaitons rencontrer le chef de l’Etat », précisent-t-ils
sudonline.sn



1.Posté par Ndack le 28/10/2010 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous les anciens travailleurs de la cellule de communication de la présidence le président de la république n’a pas le temps de vous recevoir, vous devez laisser la manipulation, le chantage en la personne du chef d’état il n’est rien de ce que vous entrains de dire. Si vraiment vous cherchez les responsables de ce que vous criez a travers la presse allez chercher Assane BA et Yaya SAKHO, c’est eux qui avaient créé un GIE et qui vous ont recrutés la cellule n’est pas rattaché a la présidence il n’y a aucun organigramme qui leur lies de ce fait ni Aminata TALL ni Abib SY et sur tout le président n’est responsable, ne vous fatiguer pas vous ne pouviez pas salir la peau du président, vous n’êtes que des apocrites.

2.Posté par copatriote le 29/10/2010 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hahaha!! bien fait pr vs on avait recruté pr insulter de brave citoyen qui exprimaient leurs désaccord à la maniere ds wade et sa bande gere le pays. legui nak wakhlene !!!!

3.Posté par Meissa le 29/10/2010 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CES PERES ET MERES DE FAMILLE SONT TRES MERIRANT, ILS ONT TOUJOURS TRAVAILLER POUR LAPRESIDENCE DEPUIS 2004 !

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image