leral.net | S'informer en temps réel

Présidence de l'Uael : Aliou Sall jette l'éponge

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, n’a pas résisté au vent de critiques qui avait suivi son élection à la tête de l’Union des associations des élus locaux (Uael). Il a décidé de démissionner de ce poste pour, dit-il, satisfaire toutes ces voix qui s’élèvent pour analyser sa désignation comme découlant de son statut de jeune frère du président de la République.


Rédigé par leral.net le Mardi 12 Mai 2015 à 08:46 | | 15 commentaire(s)|

Présidence de l'Uael : Aliou Sall jette l'éponge
"Je vais les satisfaire pour leur dire que j’ai décidé de me retirer de cette fonction pour la simple raison que je veux pas plomber les ailes de l’Uael en donnant une image négative à cette union qui mérite qu’on redore son blason et mérite qu’on fasse tout pour qu’elle soit crédible aux yeux de l’opinion nationale, mais aussi auprès de nombreux partenaires qui sont intéressés à travailler avec elle dans le cadre de la gouvernance locale et de la décentralisation. J’ai décidé de me retirer (…)" , annonce, dans L'Observateur, le président de l’Association des maires du Sénégal (Ams). Toutefois, Aliou Sall tient à préciser : "Les collègues membres de l’Association des départements et les maires membres de l’Uael avaient unanimement choisi de me désigner comme étant la première personne à devoir occuper ce poste, étant entendu que le poste alterne entre le président des départements et celui de l’Ams. Cela veut dire, en réalité, que ce n’est pas une élection, car tout cela se fait suivant un consensus et cela s’est fait avec l’accord et même avec encouragement de collègues des départements de l’opposition comme ceux du Parti démocratique sénégalais ( Pds), de partis alliés, comme le Ps et l’Afp".

Le maire de Guédiawaye de poursuivre : "Unanimement, ils avaient porté leur choix sur moi et je dois rappeler que je n’ai pas été candidat du tout. D’ailleurs, il n’y avait même pas à être candidat puisque les candidats sont connus d’avance. Les statuts de l’Uael prévoient que le Président de l’Uael soit soit le Président de l’Ams soit le Président de départements. Tout ce tollé est totalement déplacé et malheureusement, il a forcément un impact sur l’image de l’Uael. C’est pourquoi j’ai décidé, compte tenu du fait que j’ai une responsabilité personnelle dans cette affaire, de me démettre de cette fonction".

Aliou Sall accuse les médias d’être en partie responsable de cette polémique née à la suite de son élection à la tête de l’Uael. "Vous m’excusez, la presse est devenue quelque chose d’incroyable au Sénégal : facile à manipuler et qui se donne à cœur joie dans cette affaire de manipulation. Je pouvais bien prévoir que cette désignation serait traitée sous l’angle exclusif de "frère de…" mais du fait de l’insistance de collègues qui ne sont dans d’autres partis et qui m’ont dit : "Vous avez été élu à 92%, on ne doit pas verser dans le subjectivisme… ", assène-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image