leral.net | S'informer en temps réel

Présidence de l’Union Africaine : Abdoulaye Bathily, le candidat de Macky Sall, à la conquête de l'Afrique


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Novembre 2016 à 20:00 | | 1 commentaire(s)|

 Dans le cadre de sa campagne pour la présidence de l’Union africaine (Ua), le Pr Abdoulaye Bathily continue de sillonner le continent pour convaincre ses interlocuteurs qu’il a le meilleur profil de l’emploi. Après Dakar au début du mois de novembre, pour le lancement officiel de la course, Marrakech, où il a pris part à la Cop22, Addis-Abeba, pour une courte escale, et Antananarivo, pour le sommet de la Francophonie, il sera, ce lundi, à Maputo (Mozambique) puis à Petroria (Afrique du Sud).
 
Bathily tentera d’obtenir le soutien de ces pays de l’Est et du Sud de l’Afrique. D’après son équipe de campagne, il doit rencontrer les autorités mozambicaines dans la journée avant une audience, dans la soirée, avec le Président sud-africain, Jacob Zuma.
 
Il n’est pas seul. Le diplomate sénégalais effectue le voyage avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye. Et pour cause. « Nous nous engageons dans les batailles importantes comme l’élection du Pr Abdoulaye Bathily à la tête de la commission de l’Union africaine. Cela est un choix important du Président (Macky Sall) », a rappelé le chef de la diplomatie sénégalaise dans un entretien paru ce lundi dans le quotidien sénégalais Le Soleil.
 
Macky Sall « directeur de campagne » de Bathily
 
En effet, le Président Macky Sall est à fond dans cette campagne. N’hésitant pas à s’investir personnellement pour plaider la cause de « son » candidat. L’ex-Premier ministre Aminata Touré n’usait donc pas d’une simple formule de politesse, lorsqu’il présentait le chef de l’État comme le « directeur de campagne » de Bathily.
 
C’est ainsi que lors du sommet pour la sécurité maritime, tenu récemment à Lomé, au Togo, Macky Sall a eu de nombreux entretiens avec ses homologues sur la candidature sénégalaise pour la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma. Itou, lors du sommet de la Cop22. Et sur le chemin de Tana, pour le sommet de la Francophonie, il a fait une escale à Brazzaville, au Congo, pour obtenir le soutien de Denis Sassou Nguesso. Sans compter qu’il a mis un avion à la disposition de Bathily et demandé à ses ministres de battre campagne à travers le continent.
 
Une directive aussitôt donnée aussitôt appliquée. Le ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam s’est rendu au Soudan où il a rencontré le Président Oumar El Béchir. Oumar Guèye a été reçu par le chef de l’État tunisien, Béji Caïd Essebsi. Tandis que le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, a eu un entretien avec le Congolais Denis Sassou Nguesso.
 
« Il y a d’autres missions qui ont commencé à circuler à travers le continent pour assurer la promotion de la candidature » de Bathily, a informé Mankeur Ndiaye dans Le Soleil. L’enjeu étant de montrer à l’Afrique que celui qui empile les casquettes d’historien, d’homme politique, de diplomate et d’intellectuel nourri au panafricanisme, est mieux placé que quiconque pour diriger l’Union africaine.
 
Des soutiens même au Kenya
 
C’est le sentiment de nombreux intellectuels du continent comme le Kenyan Horace G. Campbell, professeur d’études et de sciences politiques afro-américaines à l’université de Syracuse à New York. Dans une tribune publiée dans les grands quotidiens kenyans, il souligne que Bathily est le seul des six candidats dont l’engagement pour le panafricanisme est incontestable.
 
Il reste encore près de deux mois avant l’élection du futur président de l’Ua, prévu lors du prochain sommet de l’Organisation, en janvier 2017. D’ici là, les candidats vont tenter de convaincre les chefs d’État du continent, qui forment le collège électoral. Le 9 décembre prochain, ils s’affronteront au cours d’un débat qui sera organisé au siège de l’Ua à Addis-Abeba. Une première dans la course pour la présidence de la Commission.
 
Seneweb News

Congo - ONU: Denis Sassou N'Guesso et Abdoulaye Bathily échangent sur la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale.
Congo - ONU: Denis Sassou N'Guesso et Abdoulaye Bathily échangent sur la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale.






Hebergeur d'image