leral.net | S'informer en temps réel

Président Karim Wade : Quand Dieu est avec toi-même tes ennemis travaillent pour toi !


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Avril 2013 à 11:08 | | 7 commentaire(s)|

Président Karim Wade : Quand Dieu est avec toi-même tes ennemis travaillent pour toi !
Président Macky SALL le 25 mars, cela a fait un an jour pour jour un an que vous présidez aux destinées du Sénégal. Les Sénégalais vous ont fait confiance en adhérant massivement au programme que vous leur avez présenté. Ce programme dit de ‘Yonnu Yokouté’’ (Voix de l’émergence), a envahi le cœur des Sénégalais d’espoir.
Pendant des mois, les Sénégalais ont cru en vous et au gouvernement dirigé par le banquier Abdoul MBAYE. Ils ont nourri l’espoir de voir les choses changer dans le sens d’un véritable développement.
Malheureusement, il faut reconnaître que l’espoir a été déçu puisque vous n’avez pas répondu à leurs attentes. La bonne gouvernance n’a pas été au rendez-vous puisque, contre toute attente, ils ont assisté à l’octroi des marchés de gré à gré à des amis et connaissances ; sans oublier le népotisme qui a atteint un niveau ahurissant.
Les Sénégalais s’inquiètent et s’interrogent sur l’avenir de leur pays. Ils se demandent où sont passées toutes vos promesses électorales. Du péril grave qui guette l’école publique Sénégalaise et la misère grandissante dans laquelle végètent les enseignants Sénégalais du fait du mépris affiché par les ministres en charge de l’éducation, vous semblez n’en avoir cure.
Que sont devenues les créations de 100000 emplois par an? Et jusqu’à présent les femmes sont en train d’attendre les maris que vous leur avait promis !
En clair, les Sénégalais constatent, que l’espoir suscité par toutes ces promesses électorales mirobolantes et le programme de cinq ans de votre mandat sont en train de s’effriter et de fondre comme beurre au soleil. Chaque jour que Dieu fait, l’espoir fait place au désespoir.
Après un an de pouvoir, le pays va de mal en pire. Pas d'argent, les fonctionnaires gangrenés par la politisation sont démotivés.
Idirissa Seck a vu juste en reprochant au pouvoir actuel de s'écarter de l'essentiel en se préoccupant principalement du dossier de l'enrichissement illicite. "On passe le temps à parler de la traque des biens mal acquis. Mais ce qui est aussi attendu de Macky Sall, c'est de créer des emplois et en masse. Et pour ce faire il faut encourager l'initiative privée afin de générer de l'emploi". Idrissa SECK s'est aussi attaqué à Abdoul M'baye. «Les banquiers ne connaissent pas la finance publique. Le problème c'est que ce sont des banquiers. Ils sont là pour garder de l'argent mais ils ne créent pas la richesse», a-t-il estimé. Idrissa Seck a aussi déploré le fait que la vie reste chère, le manque d'emploi et la continuité des délestages. Ce qui est sûr et certain c’est qu’Idrissa SECK et son parti, le Rewmi veulent quitter le plus rapidement possible ce gouvernement. Car ils savent que l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans n’a ni les hommes qu’il faut, ni la compétence pour faire émerger le Sénégal.
ENTRE MACKY SALL ET IDRISSA SECK QUI EST LE CLEPTOMANE?
Vous vous souvenez, sans doute, du feuilleton « Lui et Moi » qui a tenu pendant longtemps en haleine le peuple sénégalais. Ce douloureux épisode de notre histoire politique a déchiré des familles, brisé des carrières et fait sortir des traîtres de leur cachette.
Le fameux « Allah n’aime pas les traitres et moi non plus » que Idrissa SECK avait délivré du fond de sa cellule de reubeus à l’encontre de Macky Sall témoigne de la nature complexe des relations entre ses deux « frères ennemis ».
Après avoir quitté AJ/PADS, Macky SALL a été reçu les bras ouverts par Idrissa SECK qui tour à tour lui a cédé sa place de responsable des cadres du PDS, l’a nommé Directeur de PETROSEN, l’a aussi nommé Ministre de l’industrie et des Mines et ensuite Ministre de l’Intérieur.
Et c’est ce même Macky SALL alors Premier ministre qui a servi le rapport, savamment concocté pour enfoncer davantage son prédécesseur qui était déjà dans le carré de la prison de Rebeuss.
Macky SALL avait convoqué le corps diplomatique accrédité à Dakar dans un hôtel, pour mettre en accusation son prédécesseur à la Primature, en violation flagrante de la présomption d’innocence.
C'est sous la forme d'un réquisitoire que le Premier ministre Macky SALL a divulgué les conclusions de l'Ige sur les chantiers de Thiès. De la bouche de Macky Sall, on apprend que «plus de 46 milliards ont été dépensés pour 87 ouvrages ou chantiers exécutés par 37 entreprises signataires de 44 contrats, tous de gré à gré, approuvés, notifiés et enregistrés». L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans d'ajouter : «des entreprises ont été adjudicataires de plusieurs marchés et certains marchés concernent plusieurs ouvrages».
Evoquant le concept de «grappes de convergence» brandi par le maire de Thiès pour justifier certaines dépenses, l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans dit qu'il a été dévoyé pour «servir de prétexte à un détournement autoritaire et illégal des crédits initialement autorisés par l'Assemblée nationale dans le Bci 2004, pour financer des programmes d'investissement destinés à d'autres régions».
Dénonçant une violation du code des marchés publics, l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans cite aussi l'exemple d'un marché «approuvé directement le 03 octobre 2003 par l'ancien Premier ministre, relatif à certains travaux que sont la voie de contournement nord (Vcn), le boulevard de Nguinthe et l'avenue Caen».
D'un montant 14,8 milliards, ce marché aurait été conclu de gré à gré et approuvé par Idrissa Seck lui-même. Parallèlement aux marchés conclus par «entente directe», l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans a relevé plusieurs «surfacturations» qui enfoncent le maire de Thiès. Chiffres à l'appui, Macky Sall souligne le cas de la première phase des travaux qui devaient intervenir avant le 04 avril 2004. «D'un montant de 40,6 milliards, le coût réel a été évalué par les experts à 22,6 milliards par les experts, soit une surfacturation de 17,9 milliards», précise-t-il. Sur l'éclairage public, les experts de l'Ige auraient également décelé une surfacturation de plus de 986 millions de francs.
L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans avait dans ses conclusions, souligné que la teneur des conclusions portée à la connaissance de l'opinion a été émise sans jugement, ni jugement de valeur. Pour lui, il s'est tout simplement agi de livrer les faits tels que constatés. Il n'a pas manqué de faire savoir que la procédure contradictoire a été respectée.
L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans a finalement assuré que cette affaire des chantiers de Thiès sera gérée et réglée dans un cadre purement républicain et de l'Etat de droit consacrant le respect de la séparation des pouvoirs. Pour dire que la justice, en toute indépendance, dira le droit dans cette affaire des chantiers de Thiès.
Au même moment, toujours pendant l’arrestation d’Idrissa Seck, se déroulait un autre détournement sur lequel des preuves évidentes ont été fournies, au moins concernant le virement de 26 milliards de francs qui ont disparu dans la nature, qui devaient servir à la construction de villas présidentielles elles-mêmes introuvables. Mais là aussi survient un curieux retournement de situation.
Ainsi, selon le journaliste Sénégalais Souleymane Jules Diop, MACKY SALL ne nous aidera jamais dans ce sens, puisqu’il est l'instigateur de tous ces scandales et détournements. C’est le cas de cette licence attribuée aux trafiquants de drogue de Ndangane Samba alors que Macky Sall était Premier ministre et Djibo Kâ ministre de la Pêche. Idrissa Seck a été interpellé sur sa gestion de la plus violente des façons, jeté en prison, alors que la moindre preuve de sa culpabilité n’avait été produite par le président Macky SALL. Il serait donc injuste que l’on se taise devant tant de faits accablants et de mensonges évidents. Au président Macky Sall, nous demandons la vérité sur cette affaire. Nous ne pouvons déroger à cette règle sans être injustes.
IDY vs MACKY FONDS TAIWANAIS
Selon l’explication de Macky Sall, l’argent, celui de Taïwan bien sûr, a été restitué et distribué à différents ministres. Une explication qui ne peut pas suffire. Comment a-t-il été restitué, dans quels comptes, par qui, et pourquoi avoir versé de l’argent d’un obscur ami du chef de l’Etat dans des comptes du Trésor, sans aucune loi de finances rectificatives, sans dire dans quel compte cet argent a été viré ? Quel que soit le bout par lequel on prend cette affaire, d’après le journaliste Souleymane Jules Diop, il s’agit d’un détournement de fonds publics et le président Macky Sall ne peut pas s’en laver les mains avec ses réfutations captieuses. C’est trop gros pour être avalé et la réponse qu’il donne face à une affaire d’une telle gravité est simplement scandaleuse !
Idrissa Seck laisse entendre que le Président Macky SALL comprend bien sa question: «Je demande à Macky SALL de quel compte il a reçu cet argent et dans quel compte, il a gardé l’argent qu’il a distribué à des ministères». Poursuivant son propos, Idrissa SECK est d’avis que de toutes les façons, le président Macky SALL ne peut pas se soustraire à l’obligation de rendre compte.
IDY vs MACKY : DES MULTI-MILLARDAIRES ?
Idrissa Seck même s’il a été accusé par le président Macky SALL d’avoir voler l’argent du contribuable Sénégalais, disposait d’une maison au point E avant l’élection du président WADE en 2000. Il a été à plusieurs reprises ministres sous l’ère du président Diouf.
Qu’en est-il du Président Macky SALL ?
Issu d’une famille très pauvre de quatre enfants, de père ouvrier dans la fonction publique et d’une mère vendeuse de cacahuètes, le président MACKY SALL avait inscrit en 1998, son fils ainé à la petite école protestante qui se trouve près de l'école SALDIA à DIEUPPEUL non loin du bar CHEZ IBA.
Le cout de la mensualité s'élevait à 10.000FCFA, le président MACKY à l’époque gagnait moyennement sa vie de ce fait il ne pouvait pas lui payer une mensualité élevée vu les nombreuses charges familiales auxquelles il devait faire face.
Avant l’alternance Macky SALL louait un modeste appartement à Castor ou les toilettes étaient à la turque. Donc c’est bien après l’alternance qu’il a connu la chaise anglaise et cela il le doit à Idrissa SECK et au président WADE.
Vu que ses parents étaient pauvres le président Macky SALL n’a pas hérité de ces derniers si non d’objets symboliques tels que les nattes de prière ou grands boubou.
Selon le journaliste Souleymane Jules DIOP, le président Macky SALL possède maintenant une radio qui vaut 200 millions de francs, un appartement plus coûteux à Huston, une maison qui vaut un milliard de francs avec un parc automobile que personne ne possède dans ce pays.
La déclaration de patrimoine du Président Macky SALL a permis de savoir, que le Président de la république Macky SALL aurait 07 comptes bancaires, nos sources n’ont pas été capables de nous donner la situation exacte des comptes. Et sa fortune même si elle est au rabais avoisinerait plus de 8.000.000.000 de F.CFA.
Qu’il nous dise comment il s’est bâti cette fortune colossale en six ans.
Bon, supposons que le Président Macky SALL gagne 3millions par mois pendant 8 ans au pouvoir. Cela ferait 288 000.000 de F.CFA avec cette somme même si le président Macky SALL ne mangeait pas il ne pouvait même pas avoir une résidence à fann et pire encore 2 villas en Amérique.
Avec un salaire de 10.000.000 de FCFA pendant 10 ans le Président Macky SALL aurait 1.200.000.000 FCFA et avec cette somme impossible d’avoir 35 voitures de luxe !
Entre le président Macky SALL et Idrissa SECK qui est le cleptomane ? Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée….
STRATEGIE DE SOULEYMANE JULES DIOP POUR PORTER IDY AU POUVOIR!
Souleymane jules Diop est un homme animé par une cupidité extrême. Son seul rêve c'est de voir le monsieur qui lui a payé ses études de master devenir PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL.
De ce fait sachant que Macky SALL est un homme maniable il est en train de tout faire pour que ce dernier mette en prison Karim WADE. Il sait que s'il fait cela le Président WADE donnera le PDS à idrissa SECK pour que ce dernier puisse prendre la revanche des familles WADE.
Une fois au pouvoir Idrissa seck demandera à Macky SALL des comptes car dans la vie tout se paie. Il ne pardonnera jamais à MACKY SALL l'insulte qu'il lui a faite concernant les chantiers de thies. Son seul but c'est de prendre sa revanche devant celui qui l'a accusé devant le monde entier de vol.
Idy en prenant la revanche du PDS et de la Famille WADE demandera des comptes à MACKY SALL notamment les 26 milliards des villas présidentiels, des 7 milliards du fonds Taiwanais, du détournement à la LONASE. Et il ne se limitera pas à Macky sall car n'oubliez pas qu'idrissa SECK a déclaré publiquement que Maréme FAYE a détourné 3 milliards.
Toumany touré est venu au pouvoir par coup d'état il en est reparti par coup d'état ;
Gbagbo est venu au pouvoir par coup d'état il en est reparti par coup d'état ;
Khadafi est venu au pouvoir par une révolution en tuant des personnes il est reparti par une révolution ou il est mort :
Macky sall a enfermé idrissa seck en prison pour détournement de biens publics il sera enfermé un jour en prison pour détournement de biens publics.
Idrissa SECK a versé de chaudes larmes sur les plateaux de la TFM car il ne pardonnera jamais au Président Macky SALL. Et c’est un secret de polichinelle que de dire que le nain de THIES est un rancunier. Cette phrase est à méditer, elle provient d’Idrissa SECK : ‘’ Je ne voudrais pas laisser à ma progéniture et à la postérité une image de voleur !’’
POUR MACKY SALL LA FIN JUSTIFIE LES MOYENS
D’après les membres de la mouvance présidentielle le président Karim Wade ne mérite même pas une mise en demeure vu la gravité des révélations faites par l'enquête sur son dossier. Il est un prédateur et sa place est aujourd'hui en prison comme tout homme qui dilapide les deniers publics. Selon eux le président Karim WADE ne respecte pas les sénégalais par voie de conséquence on doit appliquer la loi dans toute sa rigueur sans perdre de temps.
Pour eux c’est une urgence que de mettre le président Karim WADE. Jamais dans l'histoire du Sénégal, un homme public n’a reçu, autant de coups, de propos diffamatoires et outrageants. Le président Karim WADE a l'objet de graves accusations, de profondes détestations, d’attaques hallucinantes de la part de ceux qui nous connaissent à peine ou pas du tout.
On peut citer : le Jet privée qui est tombé à l'eau, les actions à DPW indigestes pour le directeur de DPW, les actions à l'Aéroport de Malabo qui font tordre de rire les Nguema, les actions dans la banque marocaine qui irritent les marocains, les "prêtes noms" des AHS. Il ne faut pas aussi omettre qu’il ait été traité d’homosexuel, d’albinos certains sont même partis jusqu’à dire que le président WADE n’était pas son père.
Impitoyablement, le président Karim WADE est sanctionné sans être entendu, jugé dans des procès sans défense, « condamné » sans recours possible. De sa présomption d’innocence, ses ennemis s’en passent automatiquement.
Voilà le comble de la bêtise humaine! Les larbins ont pour force le mensonge après avoir tout essayé et échoué on l’accuse maintenant d’avoir détourné plus d’un milliard de dollars, mensonge trop gros pour passer.
Le propre d'un mensonge, c'est d'être toujours excessif. C'est à cela que les gens réfléchies le repèrent. Le mensonge fait comme la grenouille, il se gonfle pour apeurer son adversaire sauf à croire que la bêtise humaine est la seule grandeur qui permet de comprendre la notion d'infini.
Le problème, ce n'est pas qu'ils mentent, à chaque fois qu'ils voient un micro devant eux. Mais le problème c'est qu'ils arrivent à penser que tout le monde croit à leurs mensonges. Et de leurs séries de mensonges il découle une certitude, ou ils sont nuls (même en mensonges), ou ils travaillent tous pour faire du président Karim WADE le prochain locataire du palais présidentiel.
Mais ils ne le font pas exprès président Karim WADE, ils oublient que lorsque Dieu est avec toi-même tes ennemis travaillent pour toi.
Le président Karim WADE les comprend et les pardonne car les mensonges, les diffamations et les insultes sont l’arme des faibles. Au contraire toutes ces calomnies le font rire et jamais au plus grand jamais il ne pleurera car comme a l’habitude de le rappeler le président Karim WADE, dans la vie il y a deux catégories d’Homme : les Forts et les Faibles.
Les FAIBLES sont ceux qui n’ont aucune possibilité de s’affirmer et de s’adapter dans un monde régit par la dure loi du conflit et de la concurrence. Ces derniers se mettent à pleurer à la moindre occasion. C’est l’exemple du Ministre d’Etat Mbaye NDIAYE et du premier ministre Idrissa SECK.
Par contre les FORTS sont ceux qui savent que la vie est danger, tragédie, violence, conflit mais qui savent qu’il n’y a pas d’autres vies que celle-ci. Le président Karim WADE est l’incarnation d’un homme FORT au mental d’acier. Les insultes, intrigues, menacent au lieu de l’affaiblir l’encouragent et lui disent que vous êtes sur la bonne voie.
Le président Macky Sall et le premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré à travers les contrats qu’ils ont approuvé, ont fait la fortune du président Karim WADE. Ce qui fait dire au professeur de droit pénal à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, Ousseynou Samba, «de par leur signature, le président Macky SALL et le premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré ont causé un dommage à l’Etat, on peut les poursuivre civilement».
Les Sénégalais se sont toujours posés la question à savoir pourquoi le président Macky SALL a préféré la CREI aux audits et maintenant les voilà mieux édifier que par les tentatives de légitimation de cette cours. Vous conviendrez avec moi qu'avec les audits le président Macky SALL ne peut pas aller fouiner dans son propre exercice car on site bien une période qui incrimine sa gestion mais si c'est avec la CREI on ne demande que la justification des avoir du président Karim WADE sans pour autant mouiller l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans.
Mais à quoi sert la présomption d’innocence ?
Il est largement foulé aux pieds, par mauvaise foi par ces nouveaux maquisards. Le paradoxe c'est qu'on explique que le président Karim WADE va probablement être blanchi ou innocenté alors même qu'il est censé être présumé innocent. Dans le système actuel le présumé innocent devient donc présumé coupable.
C'est un principe international inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l'homme de l'ONU en 1948. Il a deux sens. Le principe de base de la présomption d'innocence est d'abord que la charge de la preuve est à l'accusation. Le deuxième principe articulé par la loi est que nul ne peut présenter comme condamné quelqu'un qui a toujours la possibilité de faire des voies de recours jusqu'à saisir la Cour Africaine des droits de l'homme.
Les journalistes comme les juristes devraient prendre des précautions oratoires tant que la personne n'a pas épuisé toutes les voies de recours possibles, même après une éventuelle condamnation. Le président Karim WADE n'a pas à être blanchi ou innocenté. Il l'est. En pratique, le principe de présomption d'innocence est violé à longueur de journée et ce par l'institution judiciaire elle-même.
Les médias quant à eux ont une part de responsabilité énorme. Ils sont les premiers à se tromper de langage et à inverser le sens des termes. Ils présentent quotidiennement les justiciables comme "présumés assassins" au lieu de les présenter comme "présumés innocents" suspectés de crime. A tel point que cela finit par être ancré dans le vocabulaire général. Mais bon les Sénégalais ne sont plus dupes et savent qui roule pour qui !
Même si Pape Alé NIANG, Yakham MBAYE, Alassane SAMBA DIOP, Mamadou Ibra KANE ou Madiamba DIAGNE affirment qu’ils sont neutres !
L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans oublie que les Sénégalais l’ont élu pour changer leurs conditions de vie, mais pas pour faire diversion avec des audits interminables sans aucun fondement.
L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans a trois problèmes à régler avec le président Karim WADE :
1. La vengeance : On savait aussi que les années passées dans le gouvernement par le président Karim WADE ont transformé la fidélité des uns en adoration et l’adversité des autres en animosité, en haine.
2. Masquer son incompétence compte tenu que les promesses électorales ne seront jamais tenues.
3. Eliminer le principal adversaire pour les prochaines élections présidentielles car on peut tout reprocher au président Karim WADE mais ils savent que le président Karim WADE a fait du concret et du palpable dans ce pays et comme le chante les jeunes wedi Guiss boukoussi.
Les adversaires du président Karim WADE sont devenus des ennemis. Pour eux tout est de la faute du président Karim WADE. Leur échec scolaire et académique. Les déboires professionnels et sentimentaux. Ils essaieront de l’envoyer en prison pour le dénigrer et jouer sur le subconscient des Sénégalais pour semble-t-il définitivement l’enterré politiquement.
Mais président Karim WADE ils oublient que lorsque l’alpha et l’oméga est avec toi-même tes ennemis travaillent pour toi sans s’en rendre compte !
On peut dire ce qu'on veut du président Karim Wade, mais il nous a prouvé qu’il est un bosseur : recherche de financement, programmation d'une bonne politique énergétique. Sa compétence n’est plus à prouver. Qu'il parle anglais ou Diola, ce n’est pas le plus important. L’essentiel c’est qu'il travaille pour son pays c'est tout !
Vu l’incompétence avérée de ses banquiers qui ne savent que garder l’argent et non pas chercher des financements, l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans n’essaierait il pas de faire du chantage au président Karim WADE ?
Car selon le président Karim WADE «les nouvelles autorités ne savent rien de la deuxième phase du Plan Takkal, ils ne comprennent rien et selon lui le Plan Takkal n’existe plus. Le régime actuel l’a déjà tué car la première phase du Plan Takkal devait se terminer en décembre 2012. »
Et n’oubliez pas que l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans avait durant la campagne électorale, décrié ce plan qui s’appuyait sur la location de groupes. Mais ce dernier vu qu’il est d’une incompétence notoire continue pourtant d’opérer de la même manière. L’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans n’a aucune vision il fait du pilotage à vue. Les Sénégalais ne savent pas où est ce qu’il veut les amener.
Grâce au président Karim WADE l’homme qui est devenu multi milliardaire en 6 ans a hérité d’un pays sans délestage. D’ailleurs le président Karim WADE est le seul homme à connaitre le mécanisme de financement du plan takkal.
Comme l’affirmait Einstein Albert’’ La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.’’
Les Sénégalais savent que le président Karim WADE en plus d’être un homme courageux, est un homme qui allie toujours vision et action. Car comme a l’habitude de le rappeler le président Karim WADE une vision sans action, l’action sans vision fait juste passer le temps et toujours selon le président Karim WADE seule la vision et l’action peuvent changer le Sénégal.
Les Sénégalais savent reconnaitre le vrai du faux et savent désormais qui est l’incompétent et le connaisseur.
Sachant qu’ils ne peuvent pas avoir le financement du plan takkal sans l’expertise du président Karim WADE, ils essaient de le dénigrer, de le calomnier, de le menacer, mais cela ne passera pas car le président Karim WADE est un homme FORT !



1.Posté par yayo le 02/04/2013 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien écrit et bien dit.Merci!

2.Posté par so le 02/04/2013 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pertinante merci bcp vive karim president

3.Posté par mass le 02/04/2013 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les Sénégalais savent que le président Karim WADE en plus d’être un homme courageux, est un homme qui allie toujours vision et action. Car comme a l’habitude de le rappeler le président Karim WADE une vision sans action, l’action sans vision fait juste passer le temps et toujours selon le président Karim WADE seule la vision et l’action peuvent changer le Sénégal

quand est ce qu'on appelle voleur président i lfaut respecter des les lecteurs

4.Posté par Bathie le 02/04/2013 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas dans le secret des Dieux, comme disait l'autre. Je ne saurais dire qui des deux camps détient la vérité. Mais, par contre, en tant qu'électeur sénégalais, i.e. libre de voter pour celui en qui j'ai confiance, je ne donnerai jamais ma voix à quelqu'un qui louent des jets privés pour ses voyages, fussent-ils pour nous rapporter de l'argent. Mon candidat à moi, je le veux plus modeste que ça.

5.Posté par Cato le 02/04/2013 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

president karim wade??? Le ridicule ne tue pas dans ce pays.
Ce texte fleuve n'est pas malheureusement signé, pour la postérité on aurait du savoir quel est l'individu capable de pondre de telle inepties.
Il y a bien des éléments a poursuivre comme l'enrichissement subite du President Sall. Mais comme il est présentement president de la république, c'est faire montre de mauvaise foi que d'essayer d'entretenir l'amalgame entre lui et les autres qui doivent répondre de leur "gestion". Le citoyen Macky Sall, une fois hors de la fonction présidentielle, répondra a coup sur aux nouvelles autorités. Si vous aviez un peu lu la constitution que votre mame Wade a pondu, vous saurez que tout a ete fait pour proteger le président de toutes sortes de poursuite durant son mandat (ce que je déplore avec l'article 101).
Pour le moment il s'agit de votre "messie-plus intelligent-genie financier" de karim wade. Toutes ces manœuvres de com/manipulation ne feront que le discréditer encore plus. Cette personne a fait montre d'une inintelligence qui etonne avec ses micmacs a deux soux et ses prétentions a des lieux de son (in)aptitude. Et c'est le Senegal qui trinque encore avec des thuriféraires comme celui/celle qui a ecrit ce laborieusement long texte qui veut probablement s'inscrire dans la tradition de Goebbels avec ses repetitions a outrance. Encore que c'est raté encore!!! Pauvre type

6.Posté par DUVIET le 03/04/2013 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mon gars, tu es un vrai griot des temps modernes mais dommage ta page ne vaut pas cent balles,très certainement dés lors que tu auras épuisé la cagnotte que t'a filée ton mentor looser, tu feras de la transhumance en rampant comme un triste vers de terre!!!

7.Posté par BOUKI SINE le 03/04/2013 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est ce que c'est que ce ramassis de connerie ????

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image