leral.net | S'informer en temps réel

Président Wade, votre candidature… au repos est recevable !

Les plus brillants constitutionnalistes d’ici et d’ailleurs se sont penchés sur la candidature du Président Abdoulaye Wade à la Présidentielle de 2012 et l’ont jugée non conforme à la lettre et à l’esprit de la constitution de 2001. Ces experts en la matière se sont essentiellement fondés sur la lecture combinée des articles 27 et 104 de ladite constitution qui limite à un seul, le renouvellement du mandat présidentiel.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Septembre 2011 à 01:18 | | 11 commentaire(s)|

Président Wade, votre candidature… au repos est recevable !
Cela aurait pu suffire à clore le débat chez Me Abdoulaye Wade, ancien avocat à la cour et professeur de droit. Mieux ou pis, le principal concerné, inspirateur de la charte fondamentale post-alternance, a même reconnu qu’il avait fait bloquer le nombre des mandats à deux. L’aveu, dit-on, est la reine des preuves ! Mais usant et abusant de la supposée amnésie de ses concitoyens, il a maladroitement tenté de nier avant de se dédire par un mémorable « Wakh, wakhète ». Mais passons.

Notre propos, dans la présente contribution, est loin d’être simplement juridique, ni même politique, nonobstant le caractère extrêmement important de ces deux catégories. L’objet dudit papier réside dans des considérations purement éthiques. C’ est un appel à un « sursaut d’orgueil, de générosité et de patriotisme » au combattant Wade dont nul ne peut sérieusement nier l’apport inestimable à la construction démocratique au Sénégal, en Afrique et dans le monde entier. L’essai politique de 2000 avait réussi l’exploit de retentir ardemment dans le concert des nations donnant ainsi un lustre éclatant à notre vitrine démocratique et citoyenne. Près de 12 ans après, il faut le reconnaître, cette image fort enviable s’est craquelée à force de coups de boutoir et d’épreuves inutiles. Beaucoup de pays, à notre grand regret, nous ont relégués en arrière-plan dans le palmarès des nations qui avancent tant du point de vue politique, économique que social. Les différents rapports dans ces domaines le prouvent suffisamment.

Pour autant, l’espoir est encore permis, rien n’est totalement perdu y compris pour Wade. Son ambition pour le Sénégal était et reste grande. Il a posé des actes forts que l’histoire retiendra dans plusieurs domaines (infrastructures, recrutements dans la Fonction publique, augmentation des salaires…) comme il a raté d’autres projets et urgences. Mais il lui faut se rendre à l’évidence, une seule personne ne peut développer un pays ; quel que soit son génie. Le messianisme politique est un leurre. Nul n’est indispensable hormis Dieu, l’Absolu. Nous sommes tous des particules dans le grand récit de l’histoire.

Ce n’est pas le temps qu’on aura passé au pouvoir qui détermine la mention qu’on aura dans la postérité. Le mythique Nelson Mandela n’a fait qu’un seul et unique mandat de 5 ans (94-99) en Afrique du sud après avoir posé les jalons de la nation arc-en-ciel et il est parti ! Aux Etats-Unis, première puissance mondiale, on ne peut faire au maximum que deux mandat de quatre ans malgré l’immensité de la tâche. Que dire alors de nos pays !

Plus près de chez nous, le Président du Mali, Amadou Toumani Touré, 63 ans, votre ami et jeune frère, va quitter le pouvoir en 2012 après deux mandats de cinq ans. Au Cap-Vert, on banalise maintenant le changement de présidents (deux alternances entre 2001 et 2011) ! Et le pays ne s’en porte pas plus mal. Loin s’en faut !

Maître Abdoulaye Wade, vos disciples et autres courtisans qui vous engagent dans la quête d’un hypothétique nouveau mandat de sept (7) ans vous mènent en bateau…en eaux troubles. Votre âge (86 ans) et votre long parcours jalonné d’embûches vous admettent à faire valoir vos droits à une retraite amplement méritée. C’est ce que je vous souhaite sincèrement. Vous pourrez alors même bénéficier de votre successeur que choisira légitimement le peuple du titre de président honoraire ayant tous les avantages liés à la fonction d’ancien président. Léopold Sédar SENGHOR, premier Chef d’Etat du Sénégal disait qu’il ne fallait pas racler l’écuelle du pouvoir. A juste raison, il faut quitter le pouvoir (volontairement) avant qu’il ne vous quitte. Son successeur Abdou Diouf n’avait pas semblé le comprendre après le coup de semonce de 1998 lors des législatives. Les fatales élections locales de 2009 risquent d’être une répétition de l’histoire si vous ne renoncez pas à cet ultime et dangereux combat de 2012 avec les obstacles du Conseil constitutionnel, du peuple du 23 juin, des inondations, de l’électricité et du chômage.

Ne ramez pas à contre-courant de l’histoire, si vous voulez y être mentionné de la plus belle des manières, faites vous violence en préparant pour les 5 mois à venir un candidat dans votre camp au moment où vous déposerez votre candidature à un repos plus que normal. Et celle-là a assurément toutes les chances d’être déclarée légalement et légitimement recevable par le peuple et l'histoire !



Massar FALL

fallmassr4@gmail.com



1.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 20/09/2011 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler




On prétend que le petit Karkim yamba qui a été appréhendé au Maroc n'est le même que notre multi-ministre de son père..

On peut se demander qui veut nous prendre pour des canards sauvages .

Cela est puéril et burlesque.

Ablaye wade Ndiombor est différent de feu Ablaye Wade Yeungou mais il n' y a qu'un seul Karim WAde....


S'il y a un autre Kakrim alpagué à l'aéroport de Rabat, que l'on nous révèle son idendité..

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 20/09/2011 06:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Combien de Kakrim à Rabat ?????
Qui sont-ils ????????

3.Posté par Patisco le 20/09/2011 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En général Toute vérité de wade franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence
Vive wade et ses alliés 75% au premier tour

Mbeugue Beuré Bagne Baré

4.Posté par sandaga le 20/09/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour tous les jours, ou pour les grandes occasions, retrouvez toutes nos idées pour des tables chaleureuses ! Assiettes, bols, mugs et coffrets pour des petits déjeuners joyeux, verres à pied ou gobelets, carafes et glacières. une sélection spéciale d'articles pour cadeau de mariage et d'anniversaire. A l’heure du thé, découvrez les saveurs du thé avec la série de théière en fonte ou en inox…Et pour vos dîners savoureux découvrez les plats en mélanine, les saladiers unis ou multicolores et les couverts… Une sélection originale et raffinée de verres, cuillère, fourchettes, couteau, pichets, thérmos, tasses et soucoupes pour donner chaque jour à votre table un air de fête !
FALLCOM VAISSELLE Shop Sandaga (FV2S)
Adresse: 18 av. jean Jaurès Sandaga coté EL MALICK
TEL: 30 107 74 74 - 77 221 30 30 - 77 804 55 55 - 70 330 40 40
http://www.facebook.com/fallcomvaisselle
email: fallcomcom@hotmail.com
ouvert tous les jours de 8h à 19h et les fériés de 10h à 16h
Bientôt! la livraison à domicile.

5.Posté par khelmourafet le 20/09/2011 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Non tu t'es trompé monsieur le journaliste c'est plutôt Me Wade votre candidature aux élections de 2012 est recevable.

6.Posté par khelmourafet le 20/09/2011 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais que vous êtes têtus comme des mules.Vous ne pouvez pas vous mettre dans vos crânes que Me Wade sera candidat en 2012 mais quel langage faudrait il utilisé pour faire comprendre ça . Oh vraiment des cancres quoi.

7.Posté par khelmourafet le 20/09/2011 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est votre vœux que vous dites ici monsieur le journaliste mais ce qui est fait est fait Me Wade sera candidat aux présidentielles de 2012 un point un trait.

8.Posté par khelmourafet le 20/09/2011 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que vous remuez ciel et terre mais Me Wade sera candidat et gagnera incha Allah ce sera ainsi .

9.Posté par kaw le 20/09/2011 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr FAll votre contribution est trop partisane aucun fondement objectif. La candidature de Wade est belle et bien recevable aussi bien du point de vu légalité que légitimité
Beugue beuré Bagne beuré

10.Posté par babs le 20/09/2011 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En démocratie chacun est libre de donner sa position sur une question maintenant en matière de droit constitutionnel au Sénégal une seule vérité est valable celle du Conseil Constitutionnel donc ne soyons pas presser et laissons les sages dire le droit le moment venu

11.Posté par Jean-Marie Goudiaby le 20/09/2011 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo cher compatriote pour cet article clément et qui invite à l'altruisme. La politique, dit-on, est une scène de théatre mais les acteurs au Sénégal ne jouent pas le rôle qui leur revient. Quel dommage! En effet, vouloir entraîner Me Wade dans un troisième mandat relève d'une hypocrisie criarde et révoltante. La retraite bien méritée pour ce dernier pachyderme de notre histoire politique, voilà ce qu'il faut. Alors tout ce que vous dites dans cet article est plein de sens et certains commentaires qui suivent devraient malheureusement être censurés car certains individus ont raté le rendez-vous avec le bon sens. Mais comme on dit, il faut de tout pour faire un monde, n'est-ce pas?
Maître Wade, merci pour tous les services rendus à la Nation Sénégalaise et ne vous inquiétez pas des revers, il y en a à chaque médaille.
Un compatriote.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image