leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle 2015 au Burkina Faso : "Macky Sall n'a jamais soutenu la candidature de Blaise Compaoré", selon Mankeur Ndiaye

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a qualifié de ‘’propos sans aucun fondement’’ les déclarations selon lesquelles le président Macky Sall aurait apporté son soutien à son homologue burkinabé, Blaise Compaoré, au sujet de sa candidature à l’élection présidentielle de 2015 au Burkina Faso.


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Octobre 2014 à 12:08 | | 7 commentaire(s)|

Présidentielle 2015 au Burkina Faso : "Macky Sall n'a jamais soutenu la candidature de Blaise Compaoré", selon Mankeur Ndiaye
''Le Président Macky Sall n'a jamais fait une telle déclaration. Le Président n'a que du respect pour le peuple burkinabé, ses institutions et ses dirigeants’’, a notamment dit Mankeur Ndiaye dans une note remise à l‘Agence de presse sénégalaise, samedi soir.

Citant l’hebdomadaire ‘’Jeune Afrique’’, des organes de presse locaux ont rapporté que le président Macky Sall aurait fait part de son soutien à la candidature de son homologue burkinabé à la présidentielle de son pays prévue l’année prochaine.

Le président sénégalais ‘’ne saurait s'ingérer dans la vie politique et les affaires intérieures de ce pays frère avec lequel le Sénégal entretient les meilleures relations’’, a insisté Mankeur Ndiaye, soulignant qu’il sait de quoi il parle dans la mesure où il assistait à l'audience de la Secrétaire d’Etat français au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, durant laquelle le président Sall aurait tenu les propos qu’on lui prête.

En vérité, durant cette audience qui a eu lieu le 12 septembre à Dakar où Mme Girardin effectuait une visite de travail, les échanges ont porté ‘’sur la situation politique et sécuritaire en Afrique’’, a souligné Mankeur Ndiaye, ajoutant que ‘’Le Président Sall et Mme la Secrétaire d'Etat ont partagé des analyses et des vues, dans le cadre d'échanges diplomatiques usuels, dont la confidentialité doit être sauvegardée par tous les participants’’.

Partant de là, a-t-il affirmé, ‘’Il est très surprenant de voir dans la presse des propos que le Président SALL n'a jamais tenus’’.

‘’D'ailleurs, ayant eu le privilège d'avoir assisté à cette audience, je puis attester qu'à aucun moment, M. le Président de la République n'a évoqué une quelconque candidature’’, a insisté le ministre des Affaires étrangères avant de marteler : ‘’Les propos qui lui sont attribués sont par conséquent sans aucun fondement."






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image