Présidentielle 2019 : « Fada ne gagnera plus une élection à Darou Mousty »


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Août 2017 à 11:06 | | 0 commentaire(s)|

Présidentielle 2019 : « Fada ne gagnera plus une élection à Darou Mousty »
Ibrahima Sall, leader du Mouvement pour la démocratie et la liberté (Model), par ailleurs directeur de la Sicap, était, le week-end dernier, à Darou Mousty, son fief politique. Ce chef de parti, membre de la mouvance présidentielle, prenant part à un meeting que ses responsables avaient organisé pour lui rendre hommage, grâce à sa forte implication dans la victoire de la coalition Bby dans le département de Kébémer, n’a pas caché sa joie : « je me réjouis de cette belle mobilisation. L’accueil que vous m’avez réservé me va droit au cœur », a d’emblée, déclaré M. Sall, devant une foule compacte, qui scandait à tue-tête son nom.

Cette parenthèse fermée, le directeur de la Sicap, qui avait à ses côtés les responsables de la coalition Bby, s’est prononcé sur l’unité. Il dit : « le Model est le premier à avoir noué une alliance avec l’Apr. Nous avons toujours milité pour l’unité des composantes de la coalition Benno. Donc, personne ne peut nous donner de leçons dans ce sens. Nous devons rester dans cette dynamique unitaire pour que notre candidat, Macky, puisse sortir vainqueur au soir de la présidentielle ».

En outre, s’adressant à ses militants, Ibrahima Sall leur a conseillé de poursuivre leur travail dans le comité électoral, en mettant en place des stratégies pour se projeter déjà vers cette future échéance électorale.

« Il faut faire bloc autour de la coalition Bby. Je veux que les responsables de mon parti, soient les fers de lance de cette coalition, car la cohésion et l’unité sont des principes sur lesquels est adossée ma politique », dira-t-il. Revenant sur la bataille pour le contrôle de Darou Mousty, il affirme avec force : « Darou Mousty n’est la bastion d’aucun homme politique, mais plutôt du khalife. Ce fief est imprenable et rien ne sera plus comme avant ».

En effet, beaucoup d’orateurs qui se sont relayés au micro, ont ouvertement défié Modou Diagne Fada. « Fada ne gagnera plus une élection à Darou Mousty. La population lui a tourné le dos. D’ailleurs, la plupart de ses militants ont aujourd’hui migré vers le Model. C’est pourquoi nous lui demandons tout simplement de suivre cette même voie », a raillé Serigne Habib Mbacké, fils du chef de village de Darou Mousty.

Ainsi, au cours de ce meeting, des conseillers municipaux de l’Alliance pour la paix et le développement (Apd) et du parti Yessal ont officialisé leur adhésion au Model.



L’obs