Leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle Guinée équatoriale: le président Obiang réélu avec 95,1% des voix

Rédigé par Dor Fayou le 1 Décembre 2009 à 11:20 | Lu 661 fois

Le président Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir en Guinée équatoriale depuis 1979, a obtenu 95,1% des voix à la présidentielle de dimanche, selon des résultats donnés par le ministre de l'Intérieur sur la base de la quasi-intégralité des votes.


Présidentielle Guinée équatoriale: le président Obiang réélu avec 95,1% des voix
Le président Teodoro Obiang Nguema, au pouvoir en Guinée équatoriale depuis 1979, a obtenu 95,1% des voix à la présidentielle de dimanche, selon des résultats donnés par le ministre de l'Intérieur sur la base de la quasi-intégralité des votes.

Selon ce décompte encore "provisoire" et avant un résultat officiel qui doit être communiqué jeudi, M. Obiang obtient 222.268 voix (95,19%) devant le principal opposant du pays Placido Mico Abogo (Convergence pour la démocratique sociale) qui a obtenu 9.461 voix, soit 4,O5% des votes.

Selon le décompte donné par le ministre Clemente Engonga Nguema Onguene, le scrutin a rassemblé 292.585 votants alors que la liste électorale était officiellement d'un peu plus de 291.000. 233.495 ont exprimé leurs suffrages. Le ministre n'a pas donné d'explication sur le nombre de votants supérieur au nombre d'électeurs inscrits sur les listes électorales. Il peut y avoir des corrections d'ici à jeudi.

En tout, 291.000 Equato-guinéens - sur une population totale d'un million selon les autorités, de l'ordre de 600.000 à 750.000 selon des organismes internationaux - avaient été appelés à voter.

Le président sortant Teodoro Obiang Nguema, 65 ans, dirige le pays d'une main de fer depuis 1979.

Le pays est le troisième producteur de pétrole d'Afrique subsaharienne mais l'essentiel de sa population continue à vivre dans la pauvreté.
© 2009 AFP


1.Posté par Le kankouran le 01/12/2009 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Foutaise ! Foutaise ! Foutaise !

2.Posté par Le kankouran le 02/12/2009 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chers internautes.

Je reviens sur un problème récurrent. Wade veut à tout prix savoir ce qui s'est passé à l'immeuble Tamaro, où son fils chéri et unique a failli être pris dans les flammes. Hormis le laxisme et la paresse que Wade et son gouvernement ont entre temps enseigné au peuple par leur amour de l'argent facile, le retournement des vestes enseigné à l'école du Sopi et donc Me Elhadji Diouf en sait quelque chose, le cas très spécial des traîtres comme Abdourahim Agne que Wade a pris en otage pour leur passé commun de magouilleurs patentés ou les pratiques magiques de l'homme Wade que tous les médias ont étalé sur la place publique ces temps derniers etc.etc, je crois très sincèrement, que nous devons constamment réfléchir ensemble, sur les causes qui font que l'homme Wade ne voit jamais que son fils partout et nous donne là, des raisons de plus pour le chasser du pouvoir d'abord, avant d'avoir un n de ces beaux jours le plaisir non feint, de le juger pour le condamner ensuite à perpétuité.

Ainsi, que Wade cherche à tout prix à savoir exactement ce qui s'est réellement passé dans cet immeuble où son fils unique a failli laisser sa peau dans les flammes, quoi de plus normal ? C'est de bonne guerre et c'est même normal, tant il n'a fait qu'accomplir le plus vulgaire de ses devoirs de père. Mais s'il est le père de Karim comme il le fait savoir tous les jours à toute la terre, n'est-il pas devenu, en se faisant élire Président de la République du Sénégal, le responsable suprême de tous les sénégalais et partant, le père ne serait-ce que spirituel, de tous les autres Sénégalais du moins en principe ?

Or comment comprendre qu'il ne mette pas le même empressement, voire la même volonté et la même détermination, à traduire devant la justice sénégalaise les bourreaux de Talla Sylla, les saccageurs de Walf, les assassins de Me Seye, ceux qui aujourd'hui dans le Sénégal de l'alternance, tuent sauvagement et découpent leurs victimes, comme un animal qu'on morcelle dans l'intention d'en ventre les parts aux plus offrants ?

A regarder la chose de plus près, on dirait que son fils Karim vaut tous les sacrifices de sa part, qu'il dépasse en valeur intrinsèque tous les autres Sénégalais et que rien, mais alors rien, ne devait jamais lui être hostile ou contrevenant, du vivant de son saint père.

Ainsi, à la guerre comme à la guerre , ne devons-nous pas nous aussi, à mesure que les élections de 2012 pointent du nez à l'horizon,nous unir avant tout pour nous attendre à tout, de cet homme qui constamment veut une chose et son contraire et n'a honte de rien ?

Nous devons rester vigilants et unis. Vigilants car comme le dit si justement un autre internaute quelque part dans ce site , même la venue de Macky Sall à l'opposition peut s'avérer un piège mortel, tant cet homme en son temps, savait que Wade avait utilisé Idrissa Seck pour une telle basse besogne. Pour ma part, moi le Kankouran, j'ai toujours conseillé à Bennoo de faire très attention à cet homme qui, comme les autres, peut facilement jouer double-jeu comme le faux dévot d'Idrissa Seck, qui utilise le saint Coran à tout va, mais rien que pour berner le peuple.

C'est pour toutes ces raisons, que je crois très sincèrement, qu'à l'instar de Wade qui fait tout pour son fils, nous devons nous aussi tout faire, pour sauver ce qui constitue pour nous le seul trésor que nous lèguerons demain à nos enfants: le Sénégal.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site