leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle de 2017 : "Il est très facile de battre Macky Sall...", selon Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké

L'élection présidentielle de 2017 cristallise toute l'énergie des politiques. Entre manœuvres, coalitions, transhumances, pour engranger le plus de points, l'opinion publique est plus que jamais courtisée car, au final, c'est le peuple qui choisit. Conscients de la maturité des Sénégalais quand il s'agit de voter, les partis politiques font tout pour révéler au grand jour les carences de l'adversaire. Aussi, Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké surfe-t-il sur cette vague, dans un entretien avec Libération, pour démontrer que les populations ne sont pas satisfaites de la gestion du régime actuel et prôner les retrouvailles libérales pour battre Macky Sall..


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Mars 2015 à 09:39 | | 11 commentaire(s)|

Présidentielle de 2017 : "Il est très facile de battre Macky Sall...", selon Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké
"Les retrouvailles libérales vont permettre de battre Macky Sall. Si, véritablement, nous y travaillons, il est évident que nous sortirons vainqueurs de la prochaine Présidentielle au premier tour. Macky Sall sait pertinemment qu'il ne peut gagner la Présidentielle au premier tour, si tous les libéraux acceptent de mettre de côté leurs divergences et se retrouver autour d'une même coalition", a dit le coordonnateur de la Convergence Bokk Gis Gis à nos confrères. Le marabout d'ajouter : "Il est très facile de battre Macky Sall car, le nombre de frustrés dans ce pays ne cesse de prendre du volume. Les religieux sont frustrés pour ne pas dire une écrasante majorité de la population. Mais, si nous ne nous retrouvons pas, Macky Sall peut passer assez difficilement". "A vrai dire, l'actuel Président ne peut pas gagner Dakar, encore moins Diourbel, Bambey, Mbacké, Touba en passant par Thiès et Saint-Louis. Il ne peut également pas gagner d'autres localités. Donc, cela signifie, pour lui, perdre les élections. Dans tous les cas, Pape Diop est le candidat des mourides. Tout cala pour uniquement dire que nous pouvons arrondir les angles, battre campagne avec le soutien de Me Abdoulaye Wade et faire ce qu'il faut, c'est-à-dire gagner la Présidentielle de 2017", a-t-il dit.

Par ailleurs, le journal indique que Cheikh Abdou Bara Doli Mbacké s'est dit outré par le manque de soutien de certains responsables libéraux qui se sont désolidarisés des propos tenus par Me Wade contre Macky Sall et sa famille. "C'est à se demander si c'est uniquement maintenant qu'ils peuvent condamner des propos tenus par le Président Wade. N'oublions pas qu'il a dit des choses plus graves sur Pape Diop et personne parmi eux n'avait rien dit pour condamner". Aussi, estime-t-il qu'il ne faut pas "chercher le meilleur moyen d'essayer de plaire à Macky Sall en se disant au passage que, de cette façon, on peut éviter la prison. C'est vraiment malheureux de leur part".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image