leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle de 2017: Le frère de Kara, Mame Thierno Birahim Mbacke Niang s'engage pour Macky


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Janvier 2015 à 16:15 | | 8 commentaire(s)|

Présidentielle de 2017: Le frère de Kara, Mame Thierno Birahim Mbacke Niang s'engage pour Macky
L’Italie compte une vaste communauté sénégalaise très dynamique dont la contribution à l’économie sénégalaise est très importante. Les autorités publiques sénégalaises l’ont très bien compris. C’est pourquoi lors de sa visite dans la capitale italienne durant le mois de novembre dernier, le président Macky Sall m’a reçu pour discuter entre autre question des problèmes des émigrés sénégalais et de leur nécessaire organisation pour leur meilleure participation au développement économique du pays. Une audience qui m’a d’autant plus inspiré que j’ai décidé trois jours après de mettre en place un mouvement dénommé Mouvement de la diaspora pour le développement et la solidarité.
L’objectif d’un tel mouvement est d’assurer la promotion économique de la diaspora sénégalaise partout dans le monde et de pourvoir à l’entraide et à la solidarité en son sein.
Il s’agit, en clair, de travailler à la mise en place de projets économiques fiables grâce au partenariat public/privé et à la contribution d’Ongs et à la participation active de toute la diaspora.
Car, le retour est souvent difficile pour les émigrés sénégalais qui ont du mal à mettre en place des projets dignes de ce nom faute de financement et de capacités de gestion. Pis, la vie des émigrés n’est pas facile dans une Europe en proie à de nombreux défis. Beaucoup d’émigrés ont du mal à trouver des papiers de séjour et s’ils les trouvent, ils n’ont pas forcément du travail. Du coup, la clochardisation des Sénégalais dans ces pays développés est devenue une réalité. C’est pourquoi je pense lutter contre un tel phénomène pour assurer à l’insertion sociale mais aussi au retour des Sénégalais dans leur pays.
Ce Mouvement va aussi travailler à l’entraide entre émigrés mais aussi à l’éveil des consciences. Il est en effet clair que des millions des Sénégalais sont à l’étranger ; ce qui constitue une masse électortale importante source de convoitise pour les politiciens de tous bords. Du coup, à la veille de chaque élection, les hommes politiques font le tour des pays où résident les Sénégalais pour les embrigader avec des promesses mirobolantes jamais tenues. Alors, il est temps que les émigrés s’éveillent pour être conscients de la force politique qu’ils incarnent et faire pression sur les leaders politiques une fois élus pour qu’enfin, ils prennent en compte leurs aspirations. C’est là un des objectifs de notre mouvement.
Mieux, la diaspora sénégalaise doit aussi mieux s’impliquer dans la politique pour qu’enfin qu’il y ait assez de représentants des émigrés dans les instances de décision comme l’Assemblée nationale ou au Conseil économique, social et environnemental.
Pour cela j’ai déjà contacté des Ong italiennes pour un appui à cette initiative. J’ai aussi pris langue avec beaucoup d’éléments de la diaspora en Italie et au Sénégal lesquels ont été enthousiasmé par une telle initiative. Je vais continuer les contacts jusqu’en 2017. A partir de ce moment, le mouvement sera transformé en parti politique.
Mais auparavant, le Mouvement va soutenir le président Macky Sall en 2017.
La raison d’un tel choix, c’est le fait que le président de la République a annulé toutes les procédures d’enquête et autres qui pesaient sur ma personne du temps du président Wade que j’avais combattu très énergiquement, ce qui m’a valu un exil de plus de dix ans maintenant. Aujourd’hui, je peux librement circuler au Sénégal dans le respect des lois et de l’ordre public auquel je ne me suis jamais écarté en réalité. Et pour cela, je l’en remercie vivement.
Mais ce n’est pas là la seule raison qui me pousse à soutenir le président Macky Sall.
Après une longue discussion avec lui à Rome dans un hôtel, j’ai pris conscience de son engagement pour le seul Sénégal et les Sénégalais. Il aime son pays et compte travailler à son émergence grâce au Plan Sénégal émergent PSE. Il est sur d’importants chantiers pour le Sénégal dont le dernier en date est l’autoroute ILA TOUBA.
Mieux, il a d’importants projets pour les émigrés notamment pour leur retour et leur réinsertion sociale et leur développement économique.
Le président de la République me semble être conscient de certains problèmes des émigrés liés notamment aux passeports, à leur sécurité, etc. Car, il y a de plus en plus de Sénégalais morts à l’étranger dans des conditions parfois non élucidées.
C’est pourquoi je lance un appel à toute la diaspora pour me rejoindre dans cette initiative en venant travailler avec nous et aux Sénégalais de soutenir pour l’atteinte de ces objectifs qui seront bénéfiques à tous.

Mame Thierno Birahim Niang






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image