leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielle ivoirienne: A la tête de la MOEUA, Aminata Touré débarque à Abidjan

À l’invitation du Gouvernement et de la Commission électorale indépendante de la Côte d’Ivoire, la présidente de la Commission de l’Union africaine (UA) a dépêché une mission en vue d’observer l’élection du président de la République, le 25 octobre 2015.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Octobre 2015 à 13:23 | | 6 commentaire(s)|

Présidentielle ivoirienne: A la tête de la MOEUA, Aminata Touré débarque à Abidjan
Conduite par Aminata Touré, ancienne Premier ministre du Sénégal, la Mission d’observation électorale de l’Union africaine (MOEUA) comprend 37 observateurs. Elle est composée d’ambassadeurs auprès de l’Union Africaine à Addis Abéba, d’anciens ministres, de parlementaires panafricains, de responsables d’organes de gestion des élections et de membres d’organisations de la société civile. Ces observateurs viennent de 22 pays, à savoir Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Djibouti, Éthiopie, Gabon, Gambie, Guinée, Maurice, Mauritanie, Niger, République Démocratique du Congo, République Sahraouie, Rwanda, Sénégal, Seychelles, Tchad, Togo, et Tunisie.

L’évaluation de la régularité, de l’équité et de la crédibilité de l’élection du Président de la République le 25 octobre 2015 est le mandat de la MOEUA. Ce mandat est basé sur les dispositions pertinentes de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance adoptée en 2007 et entrée en vigueur en 2012, qui vise à rehausser les processus électoraux en Afrique, renforcer les institutions électorales et la conduite d’élections équitables, libres et transparentes; la Déclaration de l’OUA/UA sur les principes régissant les élections démocratiques en Afrique de 2002; les Directives de l’UA pour les missions d’observation et de suivi des élections de 2002 et d’autres instruments internationaux pertinents régissant l’observation des élections. Elle se base également sur le cadre juridique pour l’organisation de l’élection du Président de la République de Côte d’Ivoire.

À cet effet, la Mission rencontrera les autorités politiques et judiciaires du pays, les responsables des forces de défense et sécurité, les institutions en charge des élections, les organes de régulation des médias, les candidats en compétition, les organisations de la société civile et les représentants de la communauté internationale afin de se rendre compte des dispositions prises pour la tenue d’un scrutin transparent, crédible et équitable. La Mission interagira également avec les autres Missions d’observation électorale et les missions diplomatiques présentes en République de Côte d’Ivoire.

À l’issue du scrutin, la Mission rendra public ses conclusions préliminaires au cours d’une conférence de presse qui se déroulera le mardi 27 octobre 2015 à 11 heures, dans un hôtel situé au Plateau, à Abidjan. À la fin du processus électoral, la MOEUA offrira une évaluation détaillée de la conduite du processus électoral dans un rapport final qui sera mis à la disposition des autorités de la République Côte d’Ivoire et du grand public.






Hebergeur d'image