leral.net | S'informer en temps réel

Présidentielles sénégalaise et française: Vers la fin des soutiens politiques de Ouattara ?

Va-t-on vers la fin pour Abdoulaye Wade et Nicolas Sarkozy ? Cette question mérite d’être posée tant ces deux soutiens très précieux d’Alassane Dramane Ouattara sont en réelle difficulté dans les processus électoraux en cours, en ce moment, dans leurs pays respectifs. Commençons par Abdoulaye Wade, président sortant du Sénégal. L’homme, selon ses opposants, ne devrait pas se représenter à l’élection présidentielle du dimanche 26 février dernier. Car pour eux, Wade, en vertu de la Constitution révisée en 2001, est arrivé à la fin des deux mandats autorisés.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Mars 2012 à 02:02 | | 1 commentaire(s)|

Présidentielles sénégalaise et française: Vers la fin des soutiens politiques de Ouattara ?
En outre, son âge de 86 ans fait de lui, aux yeux de nombreux sénégalais, un vieillard qui n’aurait plus la lucidité de diriger le Sénégal. La cerise sur la gâteau du rejet, c’est qu’ils sont nombreux les sénégalais qui estiment que si Wade a doté le Sénégal de belles infrastructures, il n’a cependant pas réussi à améliorer le quotidien de ses concitoyens. Pour toutes ces raisons et certainement pour bien d’autres, un grand nombre de sénégalais s’est opposé à une nouvelle candidature de Wade. Mais, le Conseil constitutionnel du pays a décidé autrement. Pour autant, le peuple sénégalais a contraint Abdoulaye Wade à un second tour des présidentielles 2012 face à Macky Sall. C’est une première défaite pour le mentor de Ouattara. Car, celui-ci avait fait le pari de gagner dès le premier tour. Du coup, Wade se retrouve dans un ballotage défavorable. En effet, tous ses opposants ont déjà arrêté l’idée d’un report de voix en faveur de son challenger Macky Sall. Cheikh Tidiane Gadio, candidat malheureux au premier tour a appelé à «un large Front citoyen et républicain permettant d’enterrer pour toujours le rêve fou d’une dévolution dynastique du pouvoir au Sénégal ». Il serait miraculeux de voir Moustapha Niasse, Idrissa Seck, Ousmane Tanor Dieng, tous candidats au premier tour et ayant obtenu de bons scores, ne pas se rallier à Macky Sall. Or, avec ces reports de voix, pas besoin d’être un divin pour dire que la cause sera entendue pour Wade. Ainsi, un des chefs d’Etat africains qui a ouvertement soutenu la rébellion armée pro-Ouattara contre le Président Laurent Gbagbo est en voie de s’écrouler. Sauf surprise ! Nicolas Sarkozy, le Président français, le premier soutien de Ouattara et de la rébellion armée est aussi en difficulté. Certes, l’élection présidentielle en France, c’est pour les mois d’avril et mai 2012, mais, Nicolas Sarkozy est dans une situation où il n’est pas favori dans les sondages comme ce fut le cas en 2007. C’est vrai que l’écart est en train de se réduire entre François Holland et lui, dans les intentions de vote. Selon le dernier sondage Ipsos pour France Télévisions, Radio France et le Monde, paru, il y a quelques jours, François Hollande (31,5%) distance toujours Nicolas Sarkozy (27%) au premier tour. Au second tour, les intentions de vote se portent à 58% pour François Hollande et à 42% pour Nicolas Sarkozy. Selon ce même sondage, pour 61% des personnes interrogées, ce choix est définitif, mais pour 39%, il peut encore changer. On voit qu’à deux mois de l’échéance, les choix sont en train d’être définitivement scellés. Nicolas Sarkozy, l’homme qui a usé de toutes les manipulations politiques et médiatiques ainsi que de la force militaire pour éjecter Laurent Gbagbo du pouvoir pourtant déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel, voit sonner le glas pour lui. L’année 2012 pourrait être une année difficile pour Alassane Dramane Ouattara, chouchou de Wade et Sarkozy. C'est-à-dire la fin politique de deux chantres de la Françafrique et de la vassalisation du continent africain.


Coulibaly Zié Oumar




1.Posté par Famille de victime du Naufrage du Joola le 02/03/2012 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL Y A DE LA FRANCAFRIQUE DANS LA GESTION DU DRAME DU JOOLA....
LES FAMILLES DE VICTIMES DU NAUFRAGE DU JOOLA VOUDRAIENT CROIRE A UNE JUSTICE INDEPENDANTE EN FRANCE ET A UN PRESIDENT AU SENEGAL QUI NE MEPRISERA PAS SON PEUPLE....
LES INTERETS ECONOMIQUES ET POLITIQUES NE DOIVENT PAS ENTRAVER LA JUSTICE. EN SERA-T-IL AINSI ??? et du RESPECT DES DROITS DE L'HOMME ?
LE SENEGAL SOUFFRE DE LA CORRUPTION.....QUEL DESASTRE....LE SENEGAL MERITE MIEUX....
TOUT COMME LE NAUFRAGE DU JOOLA....LE NAUFRAGE DE LA HONTE..CES FANTOMES QUI HANTENT.....
2002 - 2012 soit 10 ans que ce drame est méprisé et bafoué ! des familles de victimes unies et déterminées.........
LE NAUFRAGE DU JOOLA 26 SEPTEMBRE 2002 AU SENEGAL, près de 2000 victimes mortes dans d'atroces souffrances ........FAMILLES DE VICTIMES : NOS ENFANTS ONT BESOIN DE NOUS, DE LA VERITE....ET D'UNE JUSTICE INDEPENDANTE....
Ils sont partis dans la plus grande catastrophe maritime civile et nous nous devons de refuser la fatalité....
refuser que l'on dise "c'est l'afrique". Il n'y a pas de couleur de peau dans la souffrance, dans le coeur d'une mère, d'un père, d'un proche, d'un ami....
soyons unis pour que la vérité surgisse... soyons unis pour une justice indépendante....soyons responsables afin que nos enfants soient fiers de leurs parents.
DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE
MERCI D'HONORER LA MEMOIRE DES DISPARUS
RECHERCHER sur Youtube des vidéos sur le naufrage du Joola au LENDEMAIN DU DRAME, des images douloureuses et des témoignages très forts dont certains qui confirment que l'état était au courant très tôt.... et des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image