leral.net | S'informer en temps réel

Présumé auteur d'attouchements sur une élève, le Pasteur nigérian qui rôdait autour du lycée Kennedy interpellé


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Décembre 2015 à 11:23 | | 2 commentaire(s)|

Il se dit Pasteur au « Missionnary Agency Under Aglicon » et pourtant, son prétendu salut ne l’a pas empêché de courir derrière les jeunes filles pour satisfaire sa libido. Ayant réussi un premier coup, le Nigérian croyait, sans doute, que cela serait aussi facile que la première fois où il avait réussi à détourner une élève du lycée John Kennedy. Ce qui lui a valu, selon Le Populaire, de revenir pour, certainement, faire une autre victime. Mal lui en a pris, puisqu’il ignorait que la sécurité ainsi que le proviseur du lycée, à qui la victime avait raconté sa mésaventure, l’attendaient de pied ferme. Ce qui fait que, lorsque, ce jour-là, le Nigérian est revenu pour rôder autour du lycée, le proviseur a tout de suite informé le commissariat de la Médina non sans expliquer que le même homme aurait, le 18 novembre dernier, pris une élève devant l’établissement pour l’amener chez lui aux Hlm 6 avant de la ramener quelques heures plus tard. Et, selon la fille, cet homme aurait fait des attouchements sur elle.

Interpellé et soumis à un interrogatoire suite aux accusations de la jeune fille, le Nigérian a soutenu avoir effectivement amené la fille chez lui aux Hlm 6, mais nie avoir effectué des attouchements sur elle. Et pourtant, la fille a été on ne peut plus claire, lorsqu’elle a raconté sa mésaventure au proviseur du lycée, tout, d’ailleurs, comme lors de sa déposition à la police qui s’est faite en présence de sa mère. La victime mineure, qui a confirmé les accusations, a même précisé avoir été victime des menaces de la part du Nigérian. A l’en croire, le 18 novembre dernier, elle a rencontré devant le portail du lycée un monsieur qui parlait anglais. Comprenant naturellement ce que disait l’homme, même si elle ne pouvait pas répondre à toutes ses questions, elle explique que ce dernier lui a dit qu’il voulait apprendre le français. Tout naturellement, la jeune fille lui a dit qu’elle ne pouvait pas accéder à sa demande et que ce serait mieux qu’il cherche un professeur. Et, lorsqu’elle a voulu partir, elle raconte que le Nigérian l’a retenue par la main. « Il m’a amené dans une maison à étage et a commencé à flirter avec moi avant de sortir un document en anglais. Je lui ai demandé de m’ouvrir la porte, mais il a refusé et m’a jetée sur un matelas par terre », a raconté la fille. Poursuivant, elle ajoute que ce dernier a commencé à se déshabiller. Prise de panique, elle s’est mise à crier, ce qui a, sans doute, freiné son bourreau dans ses ardeurs. « Lorsque j’ai crié, il a tout de suite arrêté et m’a accompagnée au lycée », a ajouté la fille.






Hebergeur d'image