leral.net | S'informer en temps réel

Présumés djihadistes arrêtés à Mbour : L’Imam et le pâtissier perdus par leur collusion avec un Français

Les deux Sénégalais, présumés djihadistes arrêtés à Mbour auraient été perdus par leur collusion avec un Français reconverti.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Avril 2016 à 10:09 | | 24 commentaire(s)|

Présumés djihadistes arrêtés à Mbour : L’Imam et le pâtissier perdus par leur collusion avec un Français
La traque des djihadistes se poursuit au Sénégal. Alors qu’une vingtaine d’individus sont en détention provisoire entre 100 m2 et la mac de Saint-Louis pour des affaires liées au terrorisme, à Mbour, trois présumés islamistes radicaux ont été interceptés par la gendarmerie suite à une filature qui a pris plusieurs mois. Deux d’entre eux sont des Sénégalais tandis que le troisième serait un Français converti à l’Islam. Maître coranique et Imam de la mosquée “Ibadou” du quartier Gadd-Ga où habite une forte communauté maure d’où son nom, Abdoulaye Bayati Babou Fall était un homme sans histoire jusqu’au jour où, avec un autre salafiste, Malick Dieng dit Malick Ndiaye, ils font la connaissance d’Ousmane, un Français qui a fait croire à tout le monde qu’il est venu vivre au Sénégal pour fuir la persécution dont il fait l’objet après sa conversion à l’Islam. Les deux Sénégalais fréquentent régulièrement le quartier Tripano où, selon L’As, loge leur ami Français. Ils n’imaginent pas que leurs faits et gestes étaient épiés. C’est ainsi qu’ils se rendent un jour à Dakar pour s’offrir des véhicules flambant neuf alors qu’ils n’en ont pas le pouvoir financier. C’est tout ce qu’il fallait aux limiers pour passer à la vitesse supérieure. Après avoir épluché leurs appels téléphoniques, la gendarmerie découvre des connexions douteuses. Il ne restait plus qu’à alpaguer le trio. Et c’est ce qui a été fait ces dernières 48 heures. Les trois amis ont été interpellés en plein jour et emmenés à Dakar pour les besoins de l’enquête.






Hebergeur d'image