leral.net | S'informer en temps réel

Présumés trafiquants d'armes à Touba : mis en délibéré des exceptions de nullité

Le tribunal régional de Diourbel a mis en délibéré au 12 juin prochain, les exceptions de nullité soulevées, par les avocats des 12 présumés trafiquants d’armes arrêtées le 25 dernier à Touba, par un détachement du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) lors d’une opération de sécurisation.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Juin 2014 à 22:57 | | 0 commentaire(s)|

Présumés trafiquants d'armes à Touba : mis en délibéré des exceptions de nullité
Les avocats des prévenus ont dès l’ouverture du procès jugé que l’enquête était nulle et de nul effet, estimant également que leurs clients avaient été placés en garde à vue au-delà de ce que permet la loi.

Un avis bien à l’opposé de celui du procureur de la République. ‘’Le délai de garde à vue a débuté le 24 mai, comme il apparait dans le procès-verbal. La loi a permis à l’officier de police une prolongation de la garde à vue. Cette prolongation est terminée le 26 mai. Les enquêteurs étaient bien dans les délais de garde à vue’’, a-t-il déclaré.

‘’Les prévenus ont été appréhendés pour des faits délictueux. Ils ont été trouvés avec des armes. La flagrance est établie’’, a-t-il ajouté, rejetant les exceptions de nullité soulevées par les avocats concernant la garde à vue et la perquisition.

APS






Hebergeur d'image