leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Prévisions de récoltes record selon les analyses des résultats préliminaires des récoltes de la campagne agricoles 2017-2018

« Des productions agricoles bonnes pour la campagne 2017-2018 sont attendues », tels sont les propos de Williams Massaoud chef de la mission CILSS. Il a fait face à la presse ce vendredi au ministère de l’agriculture et de l’équipement rural pour restituer les travaux effectués par la mission conjointe du CILSS, de la FAO, du PAM et de FEWSNET. Cette cérémonie qui porte sur l’évaluation préliminaire des récoltes de la campagne agricole 2017-2018, a été présidée par le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Novembre 2017 à 12:03 | | 0 commentaire(s)|

La mission s’est déroulée du 6 au 10 novembre 2017, elle avait pour but d’apprécier la situation et les perspectives du déroulement de campagne agricole. Afin d’atteindre ces objectifs, la mission a rencontré les services nationaux concernés pour le suivi de la campagne agricole tels que : la Direction de l’analyse de la prévision et des statistiques agricoles, la Direction de l’agriculture, la Direction de la protection des végétaux, le groupe de travail plurisdisplinaires et le secrétariat exécutif du Conseil national à la sécurité alimentaire ainsi que les organisateurs de producteurs et les partenaires techniques et financiers comme le FAO, le PAM et le FEWSNET.

En effet, sur la base des résultats préliminaires, on note dans tous les secteurs agricoles une augmentation record des produits sur l’année 2017 mais aussi sur la moyenne des 5 dernières années.

Concernant les exportations des fruits et légumes en cours, elles sont estimées actuellement à 102 000 tonnes contre 91 106 tonnes en 2016-2017 à la même période soit une hausse de 12%.

Toutefois, sur le plan pastoral, la situation reste mitigé à cause des faibles pluies enregistrées pendant les mois d’août et septembre dans la zone nord, entraînant un faible développement du pâturage et un niveau limite de remplissage des points d’eau pour l’abreuvement du bétail dans les départements de Linguère, de Matam et Podor. Mais la situation zoo-sanitaire reste calme dans l’ensemble du pays car aucun foyer de maladies n a été signale.

La mission soucieuse du maintien de ces acquis, recommande à l’endroit du Sénégal et de ses partenaires techniques et financiers, à poursuivre l’opérationnalisation des GTP locaux ; à conduire au moins deux missions conjointes gouvernement et partenaires de suivi de la campagne agricole en prélude à la mission du CILSS; à identifier les zones à risques de faible productivité et à évaluer le degré de sévérité; à renforcer le financement des statistiques agricoles et des enquêtes sur la sécurité alimentaire.

Ces recommandations vont aussi à l’endroit du CILSS notamment sur le renforcement du groupe de travail pluridisciplinaire GTP mis en place dans cadre du suivi de la campagne agro-pastorale mais aussi, la mise à la disposition du Sénégal d'un modèle de prévision de rendement.

Cheikh Tijane et Safietou Nam
 













Hebergeur d'image