leral.net | S'informer en temps réel

Privés d’indemnités depuis quatre (4) mois : Les 40 membres associés du ci -devant Conseil économique et Social interpelle le Président Macky


Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Novembre 2012 à 21:31 | | 0 commentaire(s)|

Le collectif des quarante membres associés du défunt conseil économique et social continuent de rougir de colère. Ceci, après le refus de l’autorité de leur payer leurs indemnités du mois d’Aout, Septembre, Octobre et Novembre comme leurs 80 autres collègues. En conférence de presse, ce mercredi, il interpelle le chef de l’Etat, Macky Sall pour rentrer dans leurs fonds. Selon son porte-parole, M. Amadou Tidjane Wane : « Depuis quatre mois, on n’a pas reçu nos indemnités de session. Le Président de la République vient de dissoudre le Conseil mais, la loi prévoit le paiement d’indemnité qui était échelonné sur 12 mois. Les 80 autres membres ont reçu leu dû. Nous, on nous a lésés. Je signale que nous avions été nommés par décret présidentiel et renouvelable par an. On a violé la loi puis que notre mandat n’est pas arrivé à expiration. Que le Secrétaire Général du Conseil nous explique cet état de fait », a-t-il argué. Et les camarades de Madame Khady Basse de s’interroger : « Aujourd’hui, on a noté une politique de deux poids deux mesures ; on ne peut pas comprendre que les 80 autres membres ont arrêté de travailler au même titre que nous, il n’ya plus de session ni ordinaire ni extraordinaire ; on les paie en nous laissant en rade. On ne comprend pas cette attitude. Comme Pape Diop qui a rencontré le Président de la République pour régler le problème des sénateurs, le Président Ousmane Masseck Ndiaye devrait en faire autant.» Ces déflatés de l’ex-CES souhaite rencontrer le Président Macky pour parler de leur sort : « Nous avons adressé une lettre au Président Macky. Qu’il soit saisi de cette question. Beaucoup d’entre nous ont des engagements bancaires et nous l’interpellons pour juguler ce problème. Nous allons également prendre des avocats pour engager la bataille judiciaire », font-ils remarquer.

Ibrahima Ngom






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image