leral.net | S'informer en temps réel

Prix "Ambassadeur de la conscience" 2016 : Y en a marre parmi les lauréats

Pour l'année 2016, Amnesty International a décerné son prix "Ambassadeur de la conscience" à Angélique Kidjo et à trois mouvements de jeunes militants africains : Y en a marre , le Balai citoyen et Lutte Lucha.


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Mai 2016 à 09:35 | | 2 commentaire(s)|

L’artiste d’origine béninoise Angélique Kidjo et les groupes de militants Y en a marre (Sénégal), le Balai citoyen (Burkina Faso) et Lutte pour le changement (Lucha) (République démocratique du Congo) sont les léaurats 2016 du prix "Ambassadeur de la conscience" d'Amnesty international. Ils seront à l’honneur lors de la cérémonie de remise des trophées qui se tiendra le 28 mai à Dakar (Sénégal). Le prix "Ambassadeur de la conscience" récompense des personnes ou des groupes qui ont fait preuve d’un courage exceptionnel pour combattre l’injustice, mis leur talent au service de la mobilisation et fait progresser la cause des droits humains. Il vise aussi à amorcer un débat, à encourager l’action médiatique, à susciter l’inspiration et à sensibiliser le grand public aux problèmes concernant les droits humains. Les lauréats de 2016 ont fait preuve d’un courage exceptionnel pour combattre l’injustice, mis leur talent au service de la mobilisation, fait progresser la cause des droits humains, indique dans un communiqué Amnesty International. Les lauréats des années précédentes sont : Vaclav Havel (2003) ; Mary Robinson et Hilda Morales Trujillo (2004) ; U2 et Paul McGuinness (2005) ; Nelson Mandela (2006) ; Peter Gabriel (2008) ; Aung San Suu Kyi (prix décerné en 2009 et remis en 2012) ; Harry Belaf. Angélique Kidjo et les membres de Y en a marre, du Balai citoyen et de Lucha sont tous d’ardents défenseurs des droits humains qui mettent leur talent au service de la mobilisation », a déclaré Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International.






Hebergeur d'image