leral.net | S'informer en temps réel

Problème de leadership à l'Unité 26 des Parcelles Assainies : Le comité de veille dénonce la mise en place d'une coordination et accuse


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Septembre 2016 à 13:24 | | 0 commentaire(s)|

Problème de leadership à l'Unité 26 des Parcelles Assainies : Le comité de veille dénonce la mise en place d'une coordination et accuse
Les apéristes de l’Unité 26 des Parcelles Assainies ne parlent plus le même langage. Pour cause, le comité de veille et d’alerte du parti de la zone fustige les agissements de leur camarade, Khady Diop Sow, qu’ils accusent de mettre en place, unilatéralement, un bureau chargé de coordonner et de gérer lesdites activités. « Cette décision est à l’heure actuelle non seulement prématurée et inopportune, mais source de division et d’errements préjudiciables contraires à la ligne directrice du parti qui a toujours privilégié la cohésion et l’union sacrée, principes du reste réaffirmés en réunion du Secrétariat exécutif national par son Excellence Macky Sall », a dénoncé le porte-parole du jour qui trouve qu’il ne doit pas y avoir de coordonnateur puisque la gestion du parti doit se faire de façon collégiale.

Selon Amadou Bocoum et ses camarades, cette dame et ceux qui sont avec elle jouent les prolongations du référendum, « période au cours de laquelle de graves confusions et amalgames ont été savamment distillés par certains, malintentionnés, grands fractionnistes devant l’éternel, en vue de mobiliser les militants ».

Considérant que cette bataille de positionnement est un énorme gâchis dans la gestion des nombreuses ressources humaines de qualité identifiées aux Parcelles Assainies, ces derniers considèrent qu’actuellement, les seules urgences qui vaillent sont principalement « axées sur l’organisation des militants et la massification du parti », indiquent ces poulains d'Amadou Bâ, ministre de l'Economie et des Finances, mais aussi responsable politique aux Parcelles Assainies. La seule urgence pour eux, c'est de fédérer tous ces leaderships pluriels mais éclatés pour en faire une seule et unique unité de compétences fédérées derrière Amadou Bâ ».

Selon Fallou Faye, membre du Comité, Mme Sow est de connivence avec le jeune frère du ministre. « Khady Diop Sow dit qu’elle est soutenue par Abass Bâ, c'est pour cela qu'elle prend des décisions au nom des habitants de l'Unité 26 » avant de demander au ministre de siffler la fin de la fin de la récréation.

Jointe au téléphone, Mme Khady Diop Sow dégage en touche ces allégations de ses camarades. « Je suis bel et bien mandataire du comité et ce, depuis le référendum et c’est moi qui pilote le comité électoral », a-t-elle assuré ajoutant que, pour une gestion collégiale, il faut qu’il y ait quelqu’un qui coordonne.

Mariama Kobar Saleh










Hebergeur d'image