leral.net | S'informer en temps réel

Procès Barthélémy Dias- Audience Macky Sall-Manko Wattu Senegaal, ce 1er décembre : Une coïncidence plus que troublante


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Novembre 2016 à 17:40 | | 1 commentaire(s)|

Initialement prévue à une autre date, avant d’être reportée pour ce jeudi, l’audience entre Macky Sall et l’opposition aura le même jour que la réouverture du dossier Ndiaga Diouf.  Simple coïncidence ou stratégie d’émiettement des forces de l’opposition ?
Initialement prévue à une autre date, avant d’être reportée pour ce jeudi, l’audience entre Macky Sall et l’opposition aura le même jour que la réouverture du dossier Ndiaga Diouf. Simple coïncidence ou stratégie d’émiettement des forces de l’opposition ?
 
Si la nomination de Tanor Dieng Dieng, comme président du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) avait aussi coïncidé avec la réouverture du procès de Barthélémy Dias, la coïncidence à la même date de ce 1er décembre de l’audience que Macky Sall va accorder à l’opposition et la réouverture du procès de Barthélémy Dias sur l’affaire Ndiaga Diouf reste aussi troublante.
 
Initialement prévue à une autre date, avant d’être reportée pour ce jeudi, l’audience entre Macky Sall et l’opposition aura le même jour que la réouverture du dossier Ndiaga Diouf.  Simple coïncidence ou stratégie d’émiettement des forces de l’opposition ? Le fait est là. L’opposition va donc tirer sur deux cibles  avec d’une part sur l’audience avec Macky Sall et d’autre part, le déferrement de Barthélemy Dias à la justice pour la réouverture du dossier Ndiaga Diouf, suite à la levée de l’immunité parlementaire.
 
Si Malick Gakou, le coordonnateur du Front Manko Wattu Senegaal est en voyage à Paris, la coalition Manko Sénégal est au bout de l’implosion avec une fragmentation affirmée des volontés quant à la réponse qu’il faut apporter après le report de l’audience avec Macky Sall pour le dialogue entre pouvoir et opposition. Des voix comme le Pr Malick Ndiaye se sont levées pour avancer l’idée du boycott de cette rencontre.
 
D’ailleurs, des sources avaient avancé qu’Abdoul Mbaye, Ousmane Sonko et Idrissa Seck ne seraient pas de la partie pour cette audience qui intervient après les voyages de Macky Sall à Madagascar, pour les besoins du sommet de la francophonie et au Cameroun, pour une visite d’amitié.

Ce qui n’est pas le cas de Mamadou Diop Decroix et Cie qui semblent avoir accepté le principe de cette audience afin de jeter les bases d’un dialogue politique responsable avec des questions cruciales sur le processus électoral et la refonte des fichiers…et le pilotage de toute cette batterie par Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur de couleur APR.
 
Au-delà de cette tour de Babel, l’opposition devra aussi ne pas être trop dispersée par cette audience qui l’a déjà divisée, puisque Manko Wattu Senegaal va certainement apporter son soutien à Barthélemy Dais qui incarne actuellement l’aile dure de de l’opposition, avec des positions claires et tranchées contre Ousmane Tanor Dieng et Macky Sall…même si Barthélémy Dias a accusé Abdoulaye Wade et son régime de 2012 d’être derrière l’assassinat de Ndiaga Diouf en décembre 2011.
 
Massène DIOP Leral.net







Hebergeur d'image