leral.net | S'informer en temps réel

Procès Habré: Disputes entre Mbacké Fall et Gustave Kam


Rédigé par leral.net le Mercredi 11 Novembre 2015 à 22:37 | | 7 commentaire(s)|

Si depuis le début du procès de Hissein Habré, le parquet et la Cour s’entendaient à merveille et filaient le parfait amour, cette complicité a volé hier en éclats. Le président de la Cour Gustave Kam et le procureur général Mbacké Fall ont eu de vifs échanges. Le parquetier n’a pas supporté les nombreuses remontrances du président des Cae concernant la programmation des témoins dans le procès. A la suite de l’audition du second témoin hier Ousmane Samedi, le parquet général avait prévu d’appeler un nouveau témoin. Mais, ce dernier ne figurait pas dans la programmation initiale des témoins.

Niet catégorique des avocats de la défense qui ont réclamé le renvoi de la déposition du témoin au motif qu’il ne figure pas dans leur calendrier. Une demande soutenue par le Président Gustave Kam qui n’a pas manqué de critiquer vertement le parquet général sur ces changements brusques dans la programmation des témoins. Pour le président, le parquet général doit prendre les dispositions nécessaires pour communiquer et avertir sur d’éventuels changements intervenus dans le calendrier de passage des témoins. Une démarche qui évitera à la Cour d’être prise au dépourvu.

Evidemment, Mbacké Fall s’est défendu en invoquant son impuissance face au travail du pôle de Ndjamena chargé de gérer les témoins au Tchad. «Nous sommes souvent avertis à la dernière minute de l’embarquement ou de l’absence d’un témoin. Une situation qui est souvent à l’origine des changements dans le calendrier et qui est indépendant de notre volonté», affirme-t-il avant d’afficher son ouverture à échanger avec les autres composantes du tribunal pour éviter ce genre de désagréments à l’avenir.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image