Leral.net | S'informer en temps réel



Procès Habré : La procédure s'enlise, le Sénégal sous pression

Rédigé par leral .net le 31 Janvier 2009 à 23:33 | Lu 669 fois

Dakar - En juillet 2006, le Sénégal avait accepté de juger l'ex-président tchadien Hissène Habré pour crimes contre l'humanité. Mais, deux ans et demi après, aucune information judiciaire n'a été ouverte et Dakar est de plus en plus critiqué pour son inaction.


Procès Habré : La procédure s'enlise, le Sénégal sous pression
Ce dossier crucial pour la capacité de l'Afrique à juger sur son sol et avec ses magistrats ses propres dictateurs doit être abordé par le président sénégalais Abdoulaye Wade lors du sommet de l'Union africaine (UA), qui s'ouvre dimanche à Addis Abeba.

"Le président Wade devrait prendre langue avec l'UA (à l'occasion du sommet d'Addis Abeba) sur le mandat qui lui a été confié et lui demander comment doit se faire le financement", a indiqué à l'AFP une source au ministère sénégalais de la Justice.

En octobre, le président sénégalais avait créé un émoi certain en déclarant à un quotidien espagnol qu'il n'était pas "pas obligé de juger" M. Habré et qu'il n'allait "pas garder indéfiniment Habré au Sénégal".

"Le président était en colère car la communauté internationale lui laisse le fardeau du jugement. La communauté internationale ne fait pas le nécessaire et, en même temps, les critiques fusent de partout", a précisé en début de semaine à des journalistes le porte-parole du président Wade, Me Amadou Sall.


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage