leral.net | S'informer en temps réel

Procès Habré: Les 40.000 victimes avancées par la commission d’enquête sont une estimation, selon le directeur de la structure


Rédigé par leral.net le Mardi 15 Septembre 2015 à 14:40 | | 3 commentaire(s)|

Procès Habré: Les 40.000 victimes avancées par la commission d’enquête sont une estimation, selon le directeur de la structure
Le président de la commission nationale d’enquête sur les crimes et détournements reprochés à Hissein Habré, est revenu sur le nombre de victimes du régime de l'ancien Président tchadien, devant la Cour des chambres africaines. A l’en croire, les 40000 avancées par la commission d’enquête sont juste une estimation. « A N'Djamena seulement, dans 6 prisons, les conditions de détention sont difficiles ce qui fait que les gens meurent en masse », indique Mahamat Hassan Abacar qui renseigne que, d’après les recoupements, il y avait 5 morts par centre de détention par jour ; ce qui fait 30 pour les 6 prisons. Mais, « nous avons trouvé ces chiffres exagérés et nous les avons réduits à 13 », poursuit-il. Et si on fait le calcul, avec les 2920 jours que Habré a fait au pouvoir, cela va donner 37960 victimes, selon M. Abacar qui n‘a pas manqué de relever que ni les exécutions qui se faisaient la nuit, ni celles qui se faisaient dans les autres localités du pays ne sont pas prises en compte dans les calculs. Ce qui s’explique, selon M. Abacar, le fait qu’ils n’avaient pas les moyens et le temps nécessaires pour mener à bien les enquêtes. Pour lui, l’environnement, non plus, n’était pas propice pour recueillir des informations de la part de la population. « Le travail ne représente que 10% de ce qui s’est réellement produit. Nous n’avons pas pu avoir le temps nécessaire pour auditionner les familles. L’environnement, à l’époque, ne le permettait pas, pour que les gens puissent extérioriser ce qu’ils avaient en eux », informe-t-il


Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image