leral.net | S'informer en temps réel

Procès Habré : Quand Gberdao Gustave Kam perd son sang froid


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Septembre 2015 à 15:54 | | 2 commentaire(s)|

Le coup d'Etat au Burkina Faso ne laisse pas indifférent ses compatriotes, c'est le constat fait par la plupart des gens qui ont assisté, hier, au procès de l'ancien homme fort de N'Djamena. Le comportement du président de la Chambre africaine extraordinaire d’assises a marqué plus d'un. D'habitude, il est prompt à toujours ramener le calme dans la salle d'audience pour assurer la sérénité des débats. Mais hier, renseigne Le Quotidien, le président Gberdao Gustave Kam a semblé être dans un mauvais jour. Il a été sur la défensive durant toute la journée. A plusieurs reprises, le président de la Cour a interrompu les débats du parquet, de la partie civile et de la défense par des interpellations intempestives et laborieuses. Par moment, on eu l'impression, d'après nos confrères, qu'il perdait le contrôle, installant la Cour dans un débat inutile notamment lui et la défense. Certains ont vite trouvé une explication de son attitude qui serait dû aux événements survenus dans son pays ce mercredi, à savoir le coup d'Etat orchestré par Gilbert Diendéré.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image