leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim : « L’espoir est revenu de manière forte en moi », Me Madické Niang

Karim réagissait en ces termes à l’issue du rejet du Juge de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) à la requête de Me El Hadji Diouf d’exclure Mes Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien Premier ministre, Alioune Badara Cissé (ABC), ancien ministre des Affaires étrangères et lui-même, Me Madické Niang, ministre sous Wade en tant qu’avocats de Karim Wade contre l’Etat du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 4 Août 2014 à 22:20 | | 3 commentaire(s)|

« Aujourd’hui », dit-il, «avec la décision qui a été rendue par la Cour et qui n’a fait que dire le droit, l’espoir est revenu de manière forte en moi ». Fort de ce fait, le responsable libéral pense qu’ «avec le débat qui sera contradictoire avec les éléments de preuves qui seront versés dans le dossier avec la bataille de procédure », ils sont «sûrs d’arriver à obtenir une bonne décision pour » leur client.
Cet écueil levé, il s’agit selon Me Madické Niang de déclarer la CREI incompétente à juger Karim. « Nous de la défense, nous avons présenté nos observations tendant à faire déclarer la CREI incompétente », sert-il.
Pressafrik






Hebergeur d'image