leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade: Ces révélations qui enfoncent gravement Bibo Bourgi, Mamadou Pouye et Samba Diassé


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Février 2015 à 13:42 | | 32 commentaire(s)|

Procès Karim Wade: Ces révélations qui enfoncent gravement Bibo Bourgi, Mamadou Pouye et Samba Diassé
Le procès Karim Wade suit son cours à la salle 4du palais de justice de Dakar. Pour cette nouvelle journée d’audience, Abdoulaye Diouf, administrateur provisoire de Abs Sa, est à la barre. Et ses révélations font froid dans le dos. Dirigée à l’époque par Aliou Samba Diassé, Abs Sa s’active dans la vente de bus et de pièces de rechange en Afrique. En 2006, la société, qui existait déjà depuis longtemps, est allée acheter une licence chez Abs Corporate et pourtant elle n’en avait pas besoin. Le contrat de licence a été signé bien après sa création. En d’autres termes, l’entreprise a acheté une licence qu’elle avait déjà. Plus grave, Abs Corporate n’existe pas sur le papier. Pourtant d’après Abdoulaye Diouf, tout ce qu’avait Abs Sa était versé à Abs Corporate, une société inexistante qui a reçu deux milliards de francs Cfa de redevances. L’administrateur de Abs Sa révèle que Aliou Samba Diassé était le directeur de cette société fictive.

A son arrivée à Abs Sa, M. Diouf n’a trouvé aucun papier comptable pour une entreprise âgée de douze ans. Pour faire ses recherches, il a été obligé de consulter l’ordinateur sur place mais l’appareil ne contenait aucune information. M. Diouf décide alors de solliciter les services d'un informaticien qui a pu récupérer les fichiers effacés de la machine. C’est par la suite qu’il a découvert que Abs Sa qui avait une exclusivité de vente de véhicules neufs, n’avait jamais acquis de bus neufs. Tout était occasion et la société faisait recours à un garage géré par un certain monsieur Samb, à Dakar. Et ce sont ces bus qu’achetaient Ahs Sénégal, Ahs Bénin, Ahs Centrafrique… des sociétés qui avaient comme actionnaires à 99%, Aboukhalil Bourgi et Pape Mamadou Pouye.

Selon Abdoulaye Diouf, Abs Sa vaut 3,9 milliards de francs Cfa avec des transferts d’argent en amont et en aval non justifiés, avec des factures payées à des sociétés fictives.






Hebergeur d'image