leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : L'émouvante plaidoirie de Me Michel Basse, avocat de Mbaye Ndiaye

Après les avocats de l'Etat, place aux avocats des co-prévenus de Karim de plaider la cause de leurs clients devant la Crei. Il faut noter que ce ne sera guère une mince affaire au vu des plaidoiries de la partie civile et le réquisitoire du parquet spécial qui demande 7 ans pour le principal prévenu en la personne de Karim Wade.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Février 2015 à 13:00 | | 23 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : L'émouvante plaidoirie de Me Michel Basse, avocat de Mbaye Ndiaye
Ce matin, c'est au tour des avocats de Mbaye Ndiaye de plaider devant la barre. Il est pour suivi pour complicité d'enrichissement illicite. Aussi, le parquet spécial a-t-il demandé qu'il soit maintenu dans les liens de la détention et a requis une peine de 4 ans de prison avec 250 milliards de Francs Cfa.

Devant la barre, son avocat Me Michel Basse a tenté de montrer que l'ancien Dg des ADS n'a rein à voir avec l'enrichissement illicite dont Karim Wade est pour suivi. « Je ne vous apporte pas une contradiction comme s'y attend le procureur spécial adjoint. Je vous apporte une contribution », plaide Me Basse. Selon lui, tout ce qu'il faut comme preuve pour déclarer M. Mbaye Ndiaye coupable de complicité n'est pas réuni dans de procès. Il a donné l'exemple, du fait que Mbaye Ndiaye n'était pas celui qui était derrière la société DAPORT.

« Mbaye Ndiaye n'est pas pénalement responsable dans cette affaire. L'élément intentionnel fait terriblement défaut. Il n'a pas touché une miche de pain pour reprendre la métaphore de Me Bitèye de la partie civile. Il ne peut pas faire partie d'une bande organisée. Il n'a pas été au Mariste. Il n'a pas de compte bancaire à Monaco ni aux Iles vierges britanniques. Il n'est pas à AHS ou ABS. C'est un fonctionnaire de l'Etat qui est à la retraite et il n'a jamais été incriminé pour faute de gestion », a poursuivi Me Basse lors de sa plaidoirie.

Avant de conclure, Me Basse a tenu à faire un témoignage pour dire que « les relations qu'entretient Mbaye Ndiaye avec Karim Wade étaient exécrables. Karim l'avait même menacé de le jeter en prison si son père gagnait les élections. C'est une personne honnête qui n'a jamais aidé Karim à commettre un délit. A deux reprises, j'ai vu Karim Wade lui serrer la main pour lui dire, « pardon Tonton pour cette affaire qui ne vous concerne pas ». Selon lui, il a fait ce témoignage, car il est lourd de sens et ce n'est pas Mbaye Ndiaye qui allait le dire parce que c'est un homme d'Etat.

pressafrik.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image