leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : Les prévenus qualifiés de requins d'affaires, de bohêmes, de bidouilleurs de comptes... par les avocats de l'Etat

C'est hier que les plaidoiries des avocats de l'Etat ont pris fin au Palais de justice de Dakar dans le cadre du procès Karim Wade. La partie civile s'en est donné à cœur joie pour malmener les prévenus. Pape Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé en ont vraiment eu pour leurs grades.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Février 2015 à 08:48 | | 12 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : Les prévenus qualifiés de requins d'affaires, de bohêmes, de bidouilleurs de comptes... par les avocats de l'Etat
Me Yérim Thiam n'a pas hésité à qualifier, rapporte Le Pop, le procès de « procès du mépris, de l’arrogance, le procès des requins d’affaires ». Une manière pour lui d’établir la culpabilité de Karim et de ses co-prévenus. L’autre bâtonnier Me Moussa Felix Sow, de la partie civile, a, quant à lui, expliqué leur démarche. « On demande où est l’argent. Mais, on doit savoir que ces gens-là sont des ingénieurs et ils ont investi dans des domaines qui génèrent beaucoup d’argent ». Ce que confirme Me Yérim Thiam selon qui Pape Mamadou Pouye est entré dans la danse uniquement pour ça. « Il était expert-comptable en France. Ils ont fait appel à lui parce qu’il connaît les paradis fiscaux. C’est un bidouilleur de comptes », dit-il. S’agissant d’Alioune Samba Diassé, le bâtonnier s’est moqué de lui : « Vous êtes un bohème. Je crois que les journalistes étrangers méritent de savoir ça. Voilà quelqu’un qui a pu économiser 250 millions de francs Cfa dans la vente de "curaay". Arrêtez de suivre ceux qui nous méprisent ».

Loin d'en avoir fini avec M. Diassé, le substitut du procureur Antoine Diome est entré dans la danse, d'après nos confrères, pour dire que le patron d'Abs Sa n’a rien compris de la démarche et il veut s’en prévaloir. « Voilà un comptable qui avait un salaire de 400 000 francs Cfa qui se retrouve à la tête d’une société d’exploitation à l’aéroport international de Dakar. C’est que vous n’avez rien compris et, même condamné, vous n’allez rien comprendre. Le chapeau est trop grand pour vous », lui lance le procureur sourire aux lèvres. Ce dernier de souligner que Abs Sa a été créée uniquement pour être la seule bénéficiaire économique de Abs Cooprorate. « Les Ads versent à Abs Sa et Abs Sa verse à Abs Cooporate. Vous voulez savoir où sont les milliards ? Voilà comment les milliards ont quitté ce pays », fait-il remarquer.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image