leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : Me Ndior dérape, Moussa Félix Sow vole à son secours

La régulation des audiences de la Cour de répression de l'enrichissement illicite dans le procès Karim Wade semble être dévolue à Moussa Félix Sow, avocat de l'Etat. Dès qu'une des parties, la défense comme le parquet, dérape, il accourt toujours pour sauver les meubles. Ausssi, Me Ndior, avocat de la défense, a-t-il failli se faire tirer les oreilles hier par le juge Henri Grégoire Diop n'eut été l'intervention de Me Sow.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Octobre 2014 à 08:41 | | 5 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : Me Ndior dérape, Moussa Félix Sow vole à son secours
Quelle mouche a piqué ce jeune avocat de la défense répondant au nom de Me Moise Louise Ndior ?, s'interroge Le Populaire qui rapporte qu'il a déclaré, devant le président de la Cour, que le témoin Cheikh Oumar Lamine Diallo a troqué son non-lieu. Une allégation qui a failli mettre le feu aux poudres surtout qu'en ce moment, rappelle le journal, il y a un jeu de chaises musicales chez les magistrats. Le président Henri Grégoire Diop très remonté a jugé ces affirmations très graves à l'endroit des juges indépendants. Il a même voulu tirer les conséquences sur place. Mais, le bâtonnier Moussa Felix Sow, de la partie civile, est intervenu pour rectifier le tir avant que Me Ndior ne subisse les foudres du président. « C'est un mot de trop, mais je vous demande président de l'excuser compte tenu de son jeune âge », a lancé le bâtonnier avant que Henri Grégoire n'accepte les excuses.






Hebergeur d'image