leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : Me Seydou Diagne joue avec les nerfs du témoin Cheikh Tidiane Ndiaye

Comme d'habitude depuis le début du procès Karim Wade, l'audition des témoins à la barre a été ponctuée, hier, par des passes d'armes entre la défense et la Cour. Cette fois, c'est Me Seydou Diagne qui a été le maître des provocateurs. Ce qui a mis le président de la Cour, Henri Grégoire Diop, hors de lui. Mais, il faut dire que le témoin Cheikh Tidiane Ndiaye, accusé d'avoir été payé par la Crei pour charger Karim, ne s'est pas laissé faire et s'est défendu comme il a pu.


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Décembre 2014 à 13:14 | | 2 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : Me Seydou Diagne joue avec les nerfs du témoin Cheikh Tidiane Ndiaye
"Saviez-vous que l'écrasante majorité de votre déclaration n'a pas été retenue par les juges d'instruction ?", a chargé Me Seydou Diagne, selon Le Pop, s'adressant au témoin Cheikh Tidiane Ndiaye, ex-directeur de la société An Média. "Où est-ce que vous avez vu un juge d'instruction communiquer un arrêt de renvoi à un témoin ou à un administrateur provisoire? Il y a des choses qu'on ne va plus accepter. Si vous persistez dans vos propos, vous serez expulsé", gronde le président de la Crei, Henri Grégoire Diop avant de lancer à l'endroit de Me Diagne : "Je ne connais Karim Wade ni d'Adam ni d'Ève. La Cour est neutre et ce n'est pas le moment des plaidoiries pour parler de la crédibilité d'un témoin. D'ailleurs, on ne sait même pas ce qu'on va décider".

Loin de se laisser démonter, Me Diagne de persister pour enfoncer le clou : "Mon client encourt 10 ans devant une juridiction où il n'y a pas d'appel, donc, on ne va pas laisser des témoins charger à volonté Karim Wade. Il est payé par la Cour pour charger Karim Wade. Je n'ai pas peur d'être intimidé par la Cour". Ce témoin n'a aucune leçon à donner à personne. Lui-même, en tant qu'administrateur provisoire de An Média pendant un an, il n'a fait qu'un seul rapport là où il doit faire 14 rapports tels que indiqués par l'ordonnance des juges d'instruction. Ça prouve qu'il n'a aucune crédibilité".

Piqué au vif, Cheikh Tidiane de se rebiffer et de marteler : "On n'a pas réussi à rassembler les matériels de Canal info. La régie mobile est louée à des entrepreneurs en Côte d'Ivoire. La voiture satellite est louée au Mali pour l'opération Serval. Si je fais un rapport, je vais dire quoi ? Maître arrêtez de m'embrouiller ou de chercher des pistes. Ça ne passera pas. Il n'y a aucune contradiction dans ce que j'ai dit et ce que j'ai écrit. S'il y a eu de la mauvaise foi, c'est de votre côté qu'il faut aller la chercher".






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image