leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : Pourquoi l'Etat a peur de le traduire devant la Haute Cour de Justice

Les avocats de Karim Wade restent ferme sur leur position selon laquelle l'ancien ministre et fils d'Abdoulaye Wade n'est justiciable que devant la Haute Cour de Justice. Selon eux, si l'Etat persiste à vouloir passer par la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI), c'est parce que la procédure de la Haute Cour de Justice est trop compliqué pour l'Etat.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Août 2014 à 07:22 | | 18 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : Pourquoi l'Etat a peur de le traduire devant la Haute Cour de Justice
En passant par cette Cour, "Il faut qu'il y ait un vote d'actes d'accusation par l'Assemblée nationale et c'est un peu risqué, si on sait qu'on n'est pas toujours sûr d'obtenir la majorité à l'Hémicycle. C'est là où la politique entre dans ce dossier », révèlent les avocats de Karim.

D'après Me Abdou Dialy Kane, c'est la criminalité gouvernante qui est réprimée par la loi sur l'enrichissement illicite. Alors qu'on essaye de faire, dit-il, une disjonction du fait qu'il a été le président du Conseil d'administration de l'Agence Nationale pour l'Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI) et ce n'est pas possible. Selon lui, la qualité de ministre prévaut sur l'ensemble de la procédure. « C'est ce que dit la loi et la jurisprudence », soutient Me Kane.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image