leral.net | S'informer en temps réel

Procès Karim Wade : Trois prévenus ont tous un compte dans la même banque à Monaco, Bibo Bourgi parle de coincidence

Hier était le deuxième jour de l'audition de Bibo Bourgi. Les enquêteurs de la Cour de répression de l'enrichissement illicite du fait que Karim Wade, Alioune Samba Diassé, ancien directeur de la Abs Sa, et lui-même, se trouvent avoir, tous les trois, un compte logé dans la même banque à Monaco. Mais le prévenu assure que c'est une simple coïncidence.


Rédigé par leral.net le Vendredi 30 Janvier 2015 à 09:45 | | 17 commentaire(s)|

Procès Karim Wade : Trois prévenus ont tous un compte dans la même banque à Monaco, Bibo Bourgi parle de coincidence
"Je n'étais pas au courant qu'Alioune Samba Diassé avait un compte à Monaco, Mamadou Pouye, il travaille avec moi. Donc, c'est tout a fait normal. Mais, pour Karim Wade, j'ai appris comme tout le monde, qu'il avait un compte à Monaco. Il n'y a jamais eu une quelconque transaction ou flux financier entre les comptes de Karim Wade et mes comptes", a dit Bibo Bourgi dans les colonnes du Pop. Il a tenu à assurer qu'il n'a qu'un seul compte avant d'expliquer que les autres sont des comptes de sociétés pour lesquelles il est le missionnaire de compte. "A peu près, il y a une vingtaine de comptes qui me concerne. C'est des comptes qui concernent les membres de ma société. Il y a un compte au nom de Karim Wade, il n'y a jamais eu de versement en espèces sur ces comptes. Ces comptes étaient alimentés par les revenus de nos activités à l'étranger. Les comptes qui sont relatifs à la Mma sont alimentés par les activités des sociétés du groupe Ahs à l'étranger", a-t-il renseigné.

A la question du président de la Cour, Henri Grégoire Diop, de savoir s'il peut confirmer qu'il y a de l'argent qui a été viré dans le compte d'Abs Corporate à Monaco, dont les parts appartiennent à Alioune Samba Diassé, le journal rapporte que Bibo Bourgi a répondu : "Oui. Approximativement 300 voire 400 000 dollars. Soit 160 ou 180 millions de francs Cfa. Diassé y aura droit quand la cession sera formalisée. La cession des 50% quand les actes seront formalisés. Il y a des documents qu'il doit remplir. Il faut qu'il aille rencontrer les gens de la banque qui doivent le connaître".

Nos confrères rapportent qu'à en croire Bibo Bourgi, pour diriger une société, on peut être dans une activité qu'on ne connaît pas, en se procurant des hommes techniques, opérationnels, pour mettre à exécution son projet. Aussi, confie-t-il : "Je lui (Alioune Samba Diassé) ai proposé qu'il ait une société de commercialisation qui aurait pour objet la commercialisation des bus où le contrat d'exclusivité serait amené à cette société. C'est moi qui ai créé Abs Corporate et j'étais l'unique actionnaire. Il y avait un contrat d'assistance technique entre Abs Sa et Abs Corporate". Il a, par ailleurs souligné, d'après Le Pop, pour conclure : "L'expert n'a pas fait son travail. Les opérations bancaires avec des inconnus, ce n'est pas possible. Il n'y a pas de retrait de personnes inconnues. C'est des débits non identifiés. Il n'y a pas eu de retrait en espèces. C'est l'expert qui dit qu'elles ne sont pas identifiées".






Hebergeur d'image