leral.net | S'informer en temps réel

Procès - Torrides confessions de Cheikh Yérim Seck et Ndèye Aïssatou Tall : Du X à la barre

Le procès qui oppose le journaliste Cheikh Yérim Seck et Ndèye Aïssatou Tall qui l’accuse de viol a finalement eu lieu hier. Le public qui a fait le déplacement pour assister au procès a eu droit à des propos dignes d’un film pornographique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Septembre 2012 à 09:44 | | 17 commentaire(s)|

Procès - Torrides confessions de Cheikh Yérim Seck et Ndèye Aïssatou Tall : Du X à la barre
Dans la salle n°1 du Palais de justice de Dakar, le juge appelle les affaires inscrites au rôle de l’audience, l’une après l’autre. Une fois la question des renvois évacuée, le magistrat évoque le dossier qui avait mobilisé l’écrasante majorité de l’assistance. «Affaire n°12», ap­pelle le juge. Le prétoire est aussitôt plongé dans un silence de cathédrale. La salle d’audience est très tôt prise d’assaut par une foule de curieux.

Cheikh Yérim Seck, habillé d’un boubou demi-saison de couleur blanche, avance à la barre. Il ré­pond du chef d’inculpation de viol sur l’étudiante Ndèye Aïssatou Tall, fille du magistrat Boubou Diouf Tall. «Je m’appelle Cheikh Yérim Seck. Je suis journaliste. Je suis marié polygame et père de quatre en­fants. Je n’ai jamais été condamné (…)», décline le mis en cause debout à côté de celle qui l’accuse de viol. Après avoir con­testé le délit pour lequel il est poursuivi, Cheikh Yérim Seck don­ne sa version des faits. L’ad­mi­nistrateur du site d’information Daka­rac­tu.com est revenu sans gêne sur ce qui s’est «réellement» passé, le 8 septembre 2012 à la chambre 9 de la résidence Madamel.

«Il y a eu 15 minutes de conjonction totale, sans réaction hostile»

A la barre, Cheikh Yérim Seck est resté ferme. Le crâne rasé et la mine peu avenante, il s’est exprimé d’une voix forte, avec aisance. Tout en maintenant les dénégations qui ont toujours été sa ligne de défense, même s’il avoue des rapports se­xuels consentants. Aux nombreuses questions du président, sa seule réponse est : «Il y a eu rapports sexuels certes, mais je ne l’ai pas violée.» «Il n’y a eu aucune forme de contrainte. Elle s’est déshabillée naturellement et il y a eu 15 minutes de conjonction totale, sans réaction hostile», se défend le prévenu.

Le journaliste soutient que durant l’acte sexuel, son partenaire ne l’a ni repoussé ni demandé d’arrêter. Il parle de «consentement express» de la victime qu’elle qualifie de «fille brillante». Pour Cheikh Yérim Seck, sa présumée victime ne «veut pas assumer un acte qu’elle a sciemment posé». «Je comprends la douleur du papa de Ndèye Aïssatou. Je me désole très profondément de ce qui s’est passé. Mais, il n’y a pas eu de viol. J’ai commencé à frotter, après je l’ai pénétrée», dit-il. Cheikh Yérim Seck a émis même devant la barre des doutes sur la virginité de la jeune fille Ndèye Aïssatou Tall, du fait qu’il a eu à la pénétrer entièrement. «Au début, je pensais qu’elle était vierge. Mais, présentement, j’en doute parce que la totalité de mon appareil sexuel était entrée dans son vagin», lance le journaliste devant la barre. Pour rappel, ces relations sexuelles ont provoqué, selon le certificat médical présenté par la fille, «un saignement utérin avec des lésions endo-vaginales récentes d’origine traumatique et une perforation hyménale».

«Il m’a maintenue de force et je ne pouvais pas le repousser»

La version servie par Cheikh Yérim Seck a été balayée d’un re­vers de la main par la victime qui, selon un de ses avocats, est rentrée à Dakar mardi dernier à 23 heures (Elle était partie à Montpellier pour ses inscriptions). D’ailleurs, selon cet avocat, c’est le Parquet qui a insisté pour qu’elle prenne part à l’audience pour sa confrontation avec le prévenu Cheikh Yérim Seck. Selon Ndèye Aïssatou Tall, le journaliste a usé de sa force pour enlever son pantalon, puis son slip. «Il m’a maintenue de force et je ne pouvais pas le repousser. J’ai tenté en vain de m’échapper. Il m’a pénétrée et j’ai crié», raconte la fille, qui ajoute que Cheikh Yérim Seck ne l’a pas battue, ni violentée.

Les témoins, qui sont tous de la résidence «Madamel» où le présumé viol a eu lieu, ont, tour à tour, fait face au juge. Ils ont tous maintenu leur déposition, devant les gendarmes-enquêteurs. Devant la barre, ils confirment avoir entendu un cri strident venant de la chambre 9 sise au premier étage de l’immeuble abritant l’auberge. L’un d’eux, Cheikh Lô précise même qu’il est monté au premier et a tapé à la porte de la chambre avant que Cheikh Yérim ne l’ouvre pour lui demander ce qui se passe. «Je lui ai dit qu’on a entendu un cri venant de cette chambre et que je suis venu vérifier. Il m’a dit que ce n’était rien et que c’était la fille avec qui il voulait entretenir des relations sexuelles qui a eu peur et que tout est rentré dans l’ordre», dit-il.

Un préservatif de type Manix, un drap et une serviette tachetés de sang, un restant de papier hygiénique et un slip de couleur rouge ont été amenés à la barre, mais dissimulés dans un sachet. Ces objets ont été mis sous scellés.

Lequotidien



1.Posté par Véra le 20/09/2012 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais pourquoi ce type de procès ne se fait pas à huis clos???
C'EST DU VOYEURISME!

2.Posté par hlm le 20/09/2012 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Véra: pas de huis clos, il faut que ces audiences servent de lecon au maniaques sexuels à la recherche de chaire fraiche, khawi séne soutoureu niome nieupp

3.Posté par Sophie le 20/09/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Envi d'éliminer le stress et la fatigue ?
Laissez vous séduire par un bon massage doux ou tonique, dans un cadre enchanteur et très discret !!!
Faites nous confiance et nous faisons le reste.
Tel: 33 865 25 21 / 70 829 95 95

4.Posté par ndiaye le 20/09/2012 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

grand marabout pour tout domaines incha allah
chance ,reussite, amour travail, mariage, santé , succés
thiatte , ondes négatif ligueye etc………
thi katanou sougnou borom rabou sama waty wal ardi
contact sur 00221 7O 726 96 94 ou sur skype lion ndiaye

5.Posté par badji le 20/09/2012 14:30 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


6.Posté par badji le 20/09/2012 14:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


7.Posté par taphisco le 20/09/2012 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CHEIKH YERIM TU ES LA HONTE DE TA FAMILLE, DE TA CORPORATION ET DE CEUX QUI T'ESTIME. ON S'EN FICHE DE LA FILLE, C'EST UNE MENTEUSE ET C'EST CLAIR MAIS CE QUI FAIT MAL C'EST LE FAIT QUE TOI CHEIKH, TU SOIS TOMBE AUSSI BAS POUR EN PLUS UNE FILLE QUI N'EN VAUT PAS LA PEINE. QU'EST CE QU'ELLE A DE PLUS QUE TES FEMMES. J'ESPERE QUE TES ENFANTS NE SONT PAS MAJEURS, TU N'ES PAS UN MODÈLE!

8.Posté par dembis le 20/09/2012 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tous les hommes sont en sursis Cest la republique des femmes

9.Posté par Madou le 20/09/2012 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est désolant ce n'est pas la question du viol qui peut être discuté mais l'adultère qui ne fait l'ombre d'aucun doute car étant reconnu par l'intéressé lui même. Et si la charia existait au Sénégal?

10.Posté par interro le 20/09/2012 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est normal que la totalité de son sexe puisse rentrer après une perforation de l’hymen...
Ce n'est pas une exception car quand tu ouvres une porte, il ne te reste qu'à rentrer au salon...

11.Posté par KEBS le 21/09/2012 03:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAIS YA UNE PETITE PORTE PAR DERRIERE TU POUVAIS PASSER PAR LA SANS FAIRE DE DEGAT BON SANG

12.Posté par joe le 21/09/2012 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lettre à Macky Sall (Par Cheikh iri seck)

Monsieur le président de la République, vous avez la responsabilité historique de prendre une décision heureuse en interdisant toutes pratiques pedophiles et de viol( ma haine a bouffé la presomption d innocence). Ce qui s’est passé à keur madamel un baisodrome doit être traité avec une extrême fermeté. Il y va de votre crédibilité. Soyez certain que tout le peuple attend de vous que vous soyez intraitable et insoumis à tout type de pressions. Ce qui s’est passé aux almadies relève du temporel dont vous êtes le gardien (pour combien de temps encore )et la référence( sic!!!). La force de votre pouvoir tout nouveau est à la merci de faiblesses qui pourraient suivre un tel carnage. En votre qualité de président de la République, vous êtes le garant du respect de la Constitution et de l’application de nos lois. J’ai la faiblesse de croire que vous mettrez un point d’honneur à ce que la loi en l’espèce soit appliquée, et dans toute sa rigueur. Le traitement judiciaire de ce scandale est un test grandeur nature de votre capacité à diriger ce pays et à exercer votre autorité. Vous avez, Monsieur le président de la République, la responsabilité de remettre l’Etat du Sénégal et ce qu’il doit représenter sur son piédestal, au cœur de notre système démocratique. Vous avez la responsabilité de mettre fin au règne de ces maîtres-chanteursou journalistes alimentaires escrocs dans leur moment de dignité des clous qui se prennent pour la tour eiffel qui brandissent leurs plumes ou claviers comme des gourdins pour braquer les pouvoirs publics et tout se permettre jusqu’à l’inacceptable devirginiser une deesse verser du sang non pas pour un culte divin mais pour un plaisir charnel et luciferien.
Ce monsieur qui se prenait pour le climat ,qui touche 14milluions par mois et se foutant carrement de la gueule de nos ministres qui sont des badolos touchant 2millions, n est en realité meme pas un GOUROU de la presse mais juste un LOUP GAROU de cette jeunesse qui sort en pleine lune .
sur ce Monsieur sa wadji( macky sall) apres avoir demandé a son marabout qui vous a ordonné de faire votre boulot ayez le courage de laisser la justice sans independance et teleguidée de notre nation faire son sale boulot . DIEU n est il pas le seul juge



JOE SYLLA

13.Posté par Mame s le 23/09/2012 10:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La fille ment c,est une pute une fille de bonne mœurs ne va pas dans les auberge cheikh on ta tendu une piege j ai de l''estime pour toi on fera tout pour te sortir de la inchalla

14.Posté par kj le 24/09/2012 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila le type d’individu qui a su tromper tout son monde, imam y compris. Un type qui prétend jeuner quelques jours de la semaine… un « bon musulman » assidu à la prière du Fajar. En fait de « bon musulman », ce gars est un « Grand SAY SAY », ce qu’il a peut-être omis de divulguer par inadvertance. Doit-on rappeler à cet imam ces paroles de ALLAH « inna salaata tanheu anil fakhcha wal mounkar ».

15.Posté par kj le 24/09/2012 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

thanks joe yéné neek la borom mosiye fanane

16.Posté par elhoka le 27/09/2012 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un faut faire une contre-expertise. je doute du certificat médical.
que serait-il aussi si le père n'était pas magistrat?
bienvenue à la justice des riches!!!!?????.

17.Posté par Thiat le 08/10/2012 18:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très désolant cette histoire.mais je crois que C-Y est tombe dans un piège et c'est cela sa faute. Pour un ho qui 2 dames c'était à éviter.k dira-t-il a sa descendance? Quant à 7 fiy je doute fort de son innocent et son nom est sali à jamais

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image