leral.net | S'informer en temps réel

Procès de Karim Wade et Cie : Encore un accrochage verbal entre la Cour et la défense


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Novembre 2014 à 08:19 | | 0 commentaire(s)|

Procès de Karim Wade et Cie : Encore un accrochage verbal entre la Cour et la défense
Les incidents d’audience se poursuivent de plus belle au procès de Karim. Hier, la Cour et l’un des avocats de la défense Me Moustapha Ndoye ont joué leur partition. En effet, le président Henri Grégoire Diop voulait savoir le lien qui existe entre les questions posées par l’avocat de Pape Mamadou Pouye (un des co-prévenus de Karim) au témoin et la société An media. Ce qui a vraiment énervé Me Ndoye. "Vous voulez dire qu’en tant qu'avocat de Pape Mamadou Pouye, je n’ai pas le droit de poser des questions sur certaines sociétés. On est dans les 117 milliards et mon client est renvoyé pour délit de complicité. Karim Wade m’a même demandé de coordonner sa défense. Alors je pose mes questions comme je veux, faites en ce que vous voulez", lui balance l’avocat et doyen des robes noires.

A ces mots, c’est l’assesseur le plus calme depuis le début du procès qui est sorti de ses gonds. « Vous êtes le doyen ici. Si vous vous comportez comme ça, alors où allons- nous ? Si vous êtes arrogant, la Cour sera arrogante. Et ça n’aboutira à rien", peste-t-il. Mais au finish, il y a eu plus de peur que de mal puisque Me Ndoye, qui considère l’assesseur comme son ami d’enfance a retiré ses propos. "Si mes propos ont choqué la Cour surtout cet assesseur que je connais très bien, un ami d’enfance, je présente mes excuses à la Cour", a lancé Me Ndoye avant de poursuivre son interrogatoire avec le témoin Cheikh Tidiane Ndiaye.

Le Populaire






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image